“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • L’âge d’or
  • 9 mars 2018
  • Il ne s’agit (surtout) pas de comprendre le monde, mais de l’aménager. Des gouvernements s’en chargent, qui meurtrissent les corps et les âmes au nom du Christ, d’Allah, de Yahvé ou d’un dictateur corrompu. Ni de gauche ni de droite, Cinq étoiles, En (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Mars 2018 > L’âge d’or

L’âge d’or

DE GUY CURE

vendredi 9 mars 2018 , 81 : visites

Il ne s’agit (surtout) pas de comprendre le monde, mais de l’aménager. Des gouvernements s’en chargent, qui meurtrissent les corps et les âmes au nom du Christ, d’Allah, de Yahvé ou d’un dictateur corrompu. Ni de gauche ni de droite, Cinq étoiles, En Marche, Brexistes ou autres indépendantistes clament avec l’appui d’innombrables Dominique Seux que la lutte des classes n’existe plus, que la loi du marché capitaliste est dure, mais qu’elle est intouchable.

Alors, le paysan est condamné à polluer pour survivre, le retraité donne de sa pension pour supprimer l’ISF, le cadre se démène jusqu’au burnout, le cheminot est dénoncé pour oser résister à la casse. Chacun est présenté comme un privilégié, même le chômeur, et l’étranger surtout. Autant de rideaux de fumée pour cacher les dividendes des actionnaires et les revenus des grands patrons. Symbole de cette société malade, la médecine est impitoyable. Ceux qui ont un nom et ceux dont le pied a une valeur marchande trouvent sans difficulté des praticiens et des appareils d’examen à leur disposition. Tant pis pour le cardiaque de Tonnerre ou de Clamecy, tant pis pour le cancéreux dont la tumeur a été révélée trop tard.

Si ce n’est pas la lutte des classes, ça ressemble beaucoup à une guerre. Les financiers unis de tous les pays ne s’y trompent pas.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|