“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • L’HUMEUR DE GUY CURE
  • 22 février 2018
  • Dans la série « J’ai bien aimé », la saga Halliday mérite une nomination. Il y a quelques semaines, la tour Eiffel était réquisitionnée pour un hommage national. Les larmes des chaumières baignaient les discours officiels. I l apparait clairement (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • en attendant les prochains désastres
  • 22 février 2018
  • L’assureur Allianz, allemand d’origine, premier groupe européen, quatrième mondial, vient de publier ses comptes 2017 : pleurnicheries sur un (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Février 2018 > N° 1483 > L’HUMEUR DE GUY CURE

L’HUMEUR DE GUY CURE

L’idole

jeudi 22 février 2018 , 79 : visites

Dans la série « J’ai bien aimé », la saga Halliday mérite une nomination. Il y a quelques semaines, la tour Eiffel était réquisitionnée pour un hommage national. Les larmes des chaumières baignaient les discours officiels. I

l apparait clairement maintenant que les témoignages de ferveur populaire indéniable ne s’adressaient qu’à un fantôme, au souvenir d’une jeunesse assoiffée d’avenir, symbole d’une époque de révolte salué par Aragon. C’était il y a bien longtemps… Les fans ont pleuré leur jeunesse perdue.

Un monde sépare l’idole des jeunes de ce Français de Gstaad et de Los Angeles, aspirant Belge mais définitivement résident de Saint-Barth. Un chanteur remarquable est devenu le symbole tristement banal d’un privilégié au train de vie ostensiblement dispendieux, qui jongle merveilleusement au-dessus des frontières en profitant au maximum des opportunités de chaque pays, en toute légalité bien sûr : le droit états-unien, le fisc paradisiaque, les soins français.

Il y avait quelque chose en lui de premier de cordée, de quoi susciter l’admiration de Macron qui a rendu hommage en même temps à un artiste notoire et à un parvenu acoquiné aux grands de ce monde. À chacun ses modèles

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|