“Je veux que la République ait deux noms : qu’elle s’appelle Liberté, et qu’elle s’appelle chose publique.” Victor Hugo

L'Humeur
  • LE DENIER DU PATRIMOINE
  • 2 décembre 2017,
    par Guy Cure
  • Le principe de Peter se vérifie une fois de plus : voilà un garçon charmant, jovial et bon conteur, qui produit et présente des émissions intéressantes, où les anecdotes historiques rejoignent la grande histoire et l’éclairent. Mais on a les amis qu’on (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Le drone des banquiers
  • 2 décembre 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Il fut parfois de tradition que nos présidents de la République décident d’un Grand Chantier ; leur marque pour la postérité. De ce point de vue, (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Décembre > N1471 > C’est l’habit qui fait le moine !

PAS PIGÉ...

C’est l’habit qui fait le moine !

samedi 2 décembre 2017 , 90 : visites

Un jeune de 17 ans, lors d’un jeu télévisé, s’est inventé pour séduire, un ami mort au Bataclan : larmes dans le public, succès. Et puis patatras, le mensonge fut dénoncé... Ce fait divers navrant m’a ramenée à l’ouvrage de Roland Gori, “La Fabrique des imposteurs” (disponible en format poche). Selon cet auteur, si l’imposture a toujours existé, la comédie sociale actuelle favorise ce type de comportements. En effet, sous prétexte d’objectivité, on évalue et on juge désormais par référence à des critères mesurables, apparents : des normes. Par exemple, une émission de TV aura de la valeur, non pas en fonction de sa qualité, mais en fonction de son audimat. Ainsi s’épanouissent partout les tricheurs, manipulateurs et autres cyniques : ils sont parfaitement adaptés au monde actuel. Il leur suffit de se conformer à une apparence de vertu pour en avoir la réputation. « La démocratie d’opinion, c’est la société du spectacle, c’est essayer de vendre, par une publicité mensongère et tapageuse, de bonnes manières de penser les choses. [...] La solution, c’est de redonner au politique sa substance, sa spécificité [...] et c’est surtout de redonner toute sa place à la culture dans la formation de l’humanité et des sociétés. »
Un livre à mettre sous le sapin.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|