“Ne pas traiter le pauvre dans l’homme, mais l’homme dans le pauvre.” Jack Ralite

L'Humeur
  • Antigone
  • 1er novembre 2017,
    par Malicette
  • La rencontre du texte de Sophocle et des dessins de Coco (éd. Les échappés) produit un mélange étonnant, détonnant. Coco donne une nouvelle vigueur à la modernité éternelle de Sophocle et lui apporte des épices savoureux. Dans son palais, Créon (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • La punaise épinglée
  • 1er novembre 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Claire O’Petit, une « grande gueule » de RMC, députée macroniste après avoir fait des roucoulades au PS, à l’UDF, au MoDem... et avoir voulu s’acoquiner (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > Novembre > N1467 > Tous ensemble contre la régression sociale

16 novembre

Tous ensemble contre la régression sociale

mercredi 1er novembre 2017 , 104 : visites

La mobilisation contre les ordonnances Macron ne faiblit pas, loin de là. Le PCF appelle ses militant-e-s à participer nombreux à la réussite de la journée d’action interprofessionnelle contre la politique libérale de Macron et son gouvernement.
Le 24 octobre dernier, les organisations syndicales GCT, FO, CFDT, Solidaires, CFE-CGC, Unef, UNL, FIDL, Unsa, FSU, CFTC, ont décidé de la suite à donner à la politique anti-libérale du gouvernement Macron- Medef. Dans une déclaration commune, la CGT, FO, Solidaires, Unef, UNL, FIDL, font le constat que la politique actuellement menée vise à accroitre les inégalités au profit d’une minorité. Elles ciblent, en particulier, de nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances, les réformes à venir sur l’assurance chômage, la formation professionnelle, la sélection des jeunes à l’entrée de l’enseignement supérieur, l’augmentation de la CSG, les atteintes au service public. Les organisations syndicales appellent à la mobilisation le 16 novembre pour en faire une grande journée “interprofessionnelle, étudiante, et lycéenne”. La bataille contre la politique de classe et de casses de Macron est loin d’être terminée. Au contraire.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|