“Ne pas traiter le pauvre dans l’homme, mais l’homme dans le pauvre.” Jack Ralite

L'Humeur
  • ATTENDRE ET REFORMER
  • 19 octobre 2017,
    par Guy Cure
  • On me dit qu’il faut lui laisser le temps. L’exhortation à la patience concernait Macron. Elle aurait pu tout aussi valablement se rapporter à Erdogan ou à Donald. Et l’histoire ne manque pas de gens pondérés et raisonnables qui demandent à voir… et le (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • François Baroin se “réinvente”
  • 19 octobre 2017
  • François Baroin en a marre de laver les casseroles chez Les Républicains. Évidemment, entre Sarkozy, que le Parquet national financier vient (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Octobre > N1465 > ATTENDRE ET REFORMER

ATTENDRE ET REFORMER

jeudi 19 octobre 2017 , 17 : visites , par Guy Cure

On me dit qu’il faut lui laisser le temps. L’exhortation à la patience concernait Macron. Elle aurait pu tout aussi valablement se rapporter à Erdogan ou à Donald. Et l’histoire ne manque pas de gens pondérés et raisonnables qui demandent à voir… et le spectacle est toujours décevant et parfois tragique.
On me dit que la France a besoin de réformes. Alors là, j’applaudis en pensant partager les préoccupations de mon interlocuteur. On voit bien qu’une époque s’achève, que le chômage progresse, que la misère s’étend, que les riches accumulent des richesses sans contrepartie. Et c’est bien évident que l’espoir a une dimension planétaire. Les guerres, le climat, les migrations, la gestion de l’eau, la qualité de l’air : que des constats qui appellent à mettre fin aux gâchis du capitalisme et à transformer la société. Que la France contribue à changer le monde, voilà un espoir de changement, un rêve, un idéal, de quoi redonner un futur à la jeunesse.
J’ai bien vu que j’étais pris pour un dangereux extrémiste. Ce qu’espérait ce brave homme, c’était que Macron poursuive la marche vers le rétablissement du servage, qu’il continue comme avant, juste en allant plus vite. Pour l’instant, il n’est pas déçu.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|