“Il est urgent de revenir aux vertus de l’esprit révolutionnaire.” Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine

L'Humeur
  • Confiance
  • 23 septembre 2017,
    par Guy Cure
  • Quel est le bénéfice attendu du changement de formule du Levothyrox ? Et pour qui ? Pour l’instant et dans les mois qui viennent, ce sont des dizaines, voire des centaines de milliers de dosages imprévus du taux de TSH qui sont demandés aux (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Les absents ont toujours tort
  • 23 septembre 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • À lire la presse la semaine et le week-end derniers, la fête de l’Humanité avait un invité “holographique” : Mélenchon. Foin des 550 000 visiteurs, on (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Septembre > N1461 > Les absents ont toujours tort

Les absents ont toujours tort

samedi 23 septembre 2017 , 23 : visites , par LE CAPITAINE TRICASSE

À lire la presse la semaine et le week-end derniers, la fête de l’Humanité avait un invité “holographique” : Mélenchon. Foin des 550 000 visiteurs, on déroula à l’auguste absence le tapis rouge journalistique. Un coup de Twitter par ci et hop ! les rotatives tournent à plein régime, la garde du maître envoyant derechef salves et bordées pour faire l’exégèse des dits de l’illustrissime.
Des Insoumis étaient à la fête, comme aurait pu y être Mélenchon si on ne sait trop qu’elle sinueuse tactique ne l’eut décidé à faire sa pimbêche. Les “gens”, comme il dit, étaient à la fête, lui non. Les absents ont toujours tort. Cette année, une fois de plus, la belle fête de l’Humanité, devrait lui donner à voir que la “mort”, le “néant”, la “perdition” du PCF ne sont pas d’actualité.
La fête de l’Humanité, c’est la fête du rassemblement, des convergences, des confrontations et des constructions. C’est la fête du commun, du collectif. Et pas celle d’hommes providentiels, dont le passé nous a montré combien leurs avanies furent dramatiques pour le peuple.
L’opposant à Macron a dû se sentir bien seul alors que les “gens” débattaient, échangeaient, s’organisaient pour s’opposer collectivement à Macron et à sa politique autoritaire de casse sociale. Des liens se sont noués, ou renoués, formant autant de maillons de la puissante chaîne de solidarités et d’unité qu’il faudra dérouler en travers de sa route.
À la fête de l’Huma, portes et fenêtres étaient grandes ouvertes. En se claquemurant dans sa tour d’ivoire, bardé de certitudes dont l’efficacité transformatrice reste encore hypothétique, Mélenchon a loupé le coche. Saura-t-il prendre le suivant ?

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|