“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Les héros
  • 14 septembre 2017,
    par Guy Cure
  • Cyril Hanouna en couverture de magazine, Morandini aux manettes de la télé ; la grande presse glorifie ses héros. Bolloré protège ses animateurs vedettes et les propose avec insistance à l’admiration de la multitude. Jean Ferrat peut revenir chanter « (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Mémoire démolie
  • 14 septembre 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Depuis 2015, la Pologne est sous la botte de l’ultraconservateur et nationaliste Andrzej Duda. En 2016, il a promulgué une loi selon laquelle « les (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Septembre > N1460 > Les héros

Les héros

jeudi 14 septembre 2017 , 24 : visites , par Guy Cure

Cyril Hanouna en couverture de magazine, Morandini aux manettes de la télé ; la grande presse glorifie ses héros. Bolloré protège ses animateurs vedettes et les propose avec insistance à l’admiration de la multitude. Jean Ferrat peut revenir chanter « Un PAF obscène est à la une. » Et pourtant, Souchon a raison, la foule est sentimentale. Elle se précipite aux Journées du patrimoine, elle n’arrête pas de découvrir chaque jour, une église, elle se rue à l’ouverture de la billetterie de la Maison du boulanger, elle a déjà réservé ses places pour l’Orchestre symphonique.
Bolloré n’a pas cette vision du peuple. Il veut des êtres avilis et il y met ses moyens. Il fourgue ses doses d’un nouvel opium pour le peuple à genoux dont il rêve. S’agit-il de Vincent Bolloré, patron de presse, qui a accueilli Sarkozy sur son yacht après son élection ? ou de son fils, Yannick Bolloré, dirigeant d’Havas et ami de Macron ? Un Bolloré suit l’autre, un président marche sur les traces de ses prédécesseurs. Tout continue pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles selon le Medef. Et les lois se succèdent pour que le patron soit maitre absolu dans l’entreprise, sans syndicaliste trop curieux, sans salariés prétendant dire leur mot y compris sur la morale qui y est à l’honneur.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|