“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Les héros
  • 14 septembre 2017,
    par Guy Cure
  • Cyril Hanouna en couverture de magazine, Morandini aux manettes de la télé ; la grande presse glorifie ses héros. Bolloré protège ses animateurs vedettes et les propose avec insistance à l’admiration de la multitude. Jean Ferrat peut revenir chanter « (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Mémoire démolie
  • 14 septembre 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Depuis 2015, la Pologne est sous la botte de l’ultraconservateur et nationaliste Andrzej Duda. En 2016, il a promulgué une loi selon laquelle « les (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Septembre > N1460 > On boursicote aussi sur les catastrophes !

Cat bonds...

On boursicote aussi sur les catastrophes !

jeudi 14 septembre 2017 , 72 : visites

À l’heure où tempêtes, incendies et inondations se multiplient, le marché des obligations catastrophes (« catastrophy bonds » ou cat bonds) a atteint un record, dépassant les 10 milliards de dollars en 2017.
Ouragans Irma et José, tempête Harvey, mousson dévastatrice en Inde, au Népal et au Bangladesh, incendies gigantesques dans l’Ouest canadien… Les catastrophes et les conséquences du réchauffement climatique se multiplient (près de 30% de hausse des événements en vingt ans, selon le Centre de recherches en épidémiologie des désastres). Inventés en 1994 par les compagnies d’assurance et de réassurance, l’objectif est de spéculer sur les catastrophes naturelles pour réduire les risques lorsqu’elles se produisent. Ces placements représentent un marché qui ne cesse de croître : depuis le début de l’année, on a émis 9 miliards d’euros de tels titres. Les émetteurs ont bien compris que le « marché de la catastrophe » était en pleine croisance et comptent sur ces produits financiers pour couvrir les risques, quitte à pousser à la spéculation sur le marché de l’assurance. Le terrorisme, les pandémies sont aussi concernés : un marché d’un sinistre potentiel.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|