“Que ce monde soit absurde, c’est l’affaire des philosophes et des humanistes.Mais qu’il soit injuste, c’est notre affaire à tous.” Gilbert Cesbron

L'Humeur
  • C’EST PETIT
  • 3 août 2017,
    par Guy Cure
  • Le taux du livret A aurait dû passer à 1%. Il restera à 0,75. Mais les actionnaires du CAC40 sont épargnés.5 euros de moins pour l’allocation logement et cette députée macronienne qui crache sa haine des pauvres en s’adressant à ces jeunes qui « (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Morale
  • 3 août 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • La loi de moralisation, censée redonner « confiance dans la vie politique », a été votée en fin de semaine dernière. Comme les bestioles autour d’une (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Août > N1454 > 2 AOÛT : JOUR DU “DÉPASSEMENT”

2 AOÛT : JOUR DU “DÉPASSEMENT”

jeudi 3 août 2017 , 123 : visites

L’ONG Global Footprint Network a établi au 2 août le jour où l’humanité a épuisé les réserves naturelles planétaires pour l’année. C’est une situation à prendre très au sérieux.
Certes, chaque consommateur doit adopter des comportements en conformité avec cet enjeu vital. Toutefois, l’efficacité commande de vite bâtir un nouveau mode de production beaucoup moins prédateur des ressources naturelles. Il est urgent d’en finir avec un système qui se fixe comme priorité le seul appât du gain financier pour une minorité. C’est cette pollution financière qui empêche d’avancer vers le changement souhaitable. Pour en finir avec la surconsommation, il faut d’abord en finir avec l’obsolescence programmée, vecteur de scandaleux profits, et tendre vers l’éco-conception durable pour chaque produit, ainsi développer les filières de recyclage et l’économie circulaire. Le PCF propose, pour limiter la prédation des ressources naturelles, d’en taxer le prélèvement. On compenserait ce nouvel impôt par l’octroi de crédits bancaires bonifiés à chaque fois que l’entreprise investit dans des procédés industriels « propres », qu’elle forme ses salariés et les rémunère à un bon niveau. Augmenter le pouvoir d’achat de chaque salarié, c’est permettre à chaque consommateur l’accès à des produits de meilleure qualité.
Pour ce faire, il est incontournable de décider un autre partage des richesses produites, de lutter contre l’évasion fiscale afin de développer considérablement la recherche, les services publics, et d’orienter l’argent vers les biens communs, moteurs d’un véritable développement humain durable.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|