“Si tu trembles d’indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades.” Che Guevara

L'Humeur
  • C’EST PETIT
  • 3 août 2017,
    par Guy Cure
  • Le taux du livret A aurait dû passer à 1%. Il restera à 0,75. Mais les actionnaires du CAC40 sont épargnés.5 euros de moins pour l’allocation logement et cette députée macronienne qui crache sa haine des pauvres en s’adressant à ces jeunes qui « (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Morale
  • 3 août 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • La loi de moralisation, censée redonner « confiance dans la vie politique », a été votée en fin de semaine dernière. Comme les bestioles autour d’une (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Août > N1454 > “débaptisez la rue Adolphe Thiers”

L’ACTU DU PCF DE L’AUBE : Bar-sur-Aube - Hommage local à Simone Veil

“débaptisez la rue Adolphe Thiers”

jeudi 3 août 2017 , 151 : visites

Le 25 juillet, le section du PCF de Bar-sur-Aube a adressé une lettre ouverte au maire de cette localité.
“Lors du Conseil municipal du 4 juillet 2017, vous avez suggéré de rendre hommage à madame Simone Veil en lui donnant le nom d’une rue, notamment la partie de la rue passant devant le monument aux morts (entre la rue du Général Leclerc et l’entrée de ville) avec l’argument que, n’ayant pas d’habitation dans cette zone cela ne contraindrait pas les habitants à faire les démarches de changement d’adresse. Vous avez également invité les membres de votre Conseil municipal à faire d’éventuelles autres propositions. Contents de votre initiative nous pensons, tout de même, que ce n’est pas le meilleur choix. En effet, donner le nom de madame Simone Veil à cette portion de rue en ferait la rue la plus courte attribuée à une personnalité. Madame Simone Veil mérite beaucoup mieux que cela !
Nous vous proposons de débaptiser la rue Thiers et de lui donner le nom de : Rue Simone Veil. Cela serait faire la nique à ce personnage qui était l’opposé des valeurs, d’humanité, de solidarité, de paix et d’honneur, défendues par madame Simone Veil.
Ce personnage, Adolphe Thiers, dans le cadre de la IIIème République a mis en place un régime politique satisfaisant totalement les envahisseurs de l’époque, à savoir les monarchies qu’étaient le nouveau Reich allemand, la Russie tsariste, etc. Il a également ordonné et dirigé l’écrasement de la Commune de Paris en 1871, en faisant, notamment fusiller contre le mur des Fédérés 147 communards (chiffre officiellement reconnu !). Mais comme tous les corps des communards massacrés dans Paris ont été amenés au Père Lachaise, on estime que 40 000 communards y ont été ensevelis (hommes, femmes, enfants, vieillards). Cet exterminateur étant bien l’exact opposé de madame Simone Veil. À notre avis, ces deux noms ne peuvent pas coexister dans la même ville. Nous pensons que les habitants de cette rue, au nom de l’hommage que lui est due, sauront faire abstraction des désagréments dus aux changements d’adresses.”

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|