“Ce n’est pas une miette de pain, c’est la moisson du monde entier qu’il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité.” Louise MICHEL

L'Humeur
  • LIRE EN VACANCES
  • 27 juillet 2017,
    par Malicette
  • C’est l’été, les vacances, le décrochage. Je vais lire à m’en faire péter les neurones. Les grands auteurs, on a beau dire, nous construisent, nourrissent, nous font grandir. Sans être accro, je vais me décrocher des infos. Même France Inter, pas mal (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • REPLI TACTIQUE
  • 27 juillet 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Quand la Grande Muette se met à parler, le résultat peut surprendre. Commentant les 850 millions d’euros de coupes budgétaires dans le budget (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Juillet > N1453 > 30% de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable

ÉCOLOGIE : Eau

30% de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable

jeudi 27 juillet 2017 , 153 : visites

Interview de Tom Slaymaker, spécialiste des questions de l’eau à l’Unicef, qui commente le dernier rapport de cette organisation. Dans ce rapport sur l’eau potable et salubre, il est écrit qu’un tiers de la population mondiale n’y a pas accès. Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ?
Tom Slaymaker : L’accès à l’eau potable ne devrait pas être un privilège. Or, 2,1 milliards de personnes manquent encore aujourd’hui d’une eau potable gérée de manière sûre, accessible dans les bâtiments, disponible quand cela est nécessaire et sans risques de contamination. Près de 844 millions de personnes n’ont même pas accès à des services de base, c’est-à-dire une source d’eau protégée à moins de trente minutes de marche (aller-retour). Enfin, 159 millions vont chercher de l’eau directement dans les sources de surface, donc sans aucun service et avec les risques de contamination que cela comporte. [...]
Assainissement et eau potable sont souvent synonymes d’amélioration des infrastructures, est-ce le seul enjeu ?
T. S. : Non, car ce n’est pas seulement et uniquement une question de technologie et d’infrastructures nécessaires pour assurer des services de qualité. Il est aussi essentiel de sensibiliser le plus grand nombre à l’importance de l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène, et d’encourager des comportements et des bonnes pratiques. Enfin, il faut mettre en place des institutions dont les rôle est de maintenir le fonctionnement des services de façon durable.
L’accès à l’eau n’est-il pas, avec le réchauffement climatique, l’enjeu des décennies à venir ?
T. S. : En effet. Étendre et pérénniser l’accès aux services d’approvisionnement en eau potable sera plus difficile dans un contexte de variabilité climatique exacerbée. Seules les populations qui ont déjà accès à ces services s’adapteront plus facilement et pourront faire face aux chocs climatiques.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|