“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

Dossier
  • Un processus pour des transformations profondes
    1er juillet

    Ni en conclave, ni en hibernation, le Parti communiste français entend contribuer dans les mois et années à venir à l’amorce d’un processus de transformation sociale au service des intérêts populaires de notre pays. Avant un congrès extraordinaire prévu pour 2018, les communistes sont invités à un immense, mais enthousiasmant, travail de réflexion, (...)

    Lire la suite
Le dessin

1er juillet
L'Humeur
  • Résistance
  • 1er juillet 2017,
    par Malicette
  • Chaque année les autorités locales n’oublient pas d’honorer la Résistance, son épopée et ses héros. Rigny-la-Nonneuse et son maquis se commémore à la mi-juin et Saint-Mards-en-Othe fin juin, avec son Chemin de la Mémoire que les plus vaillants grimpent à (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Juin > N1449 > Des retombées... mais pas dans la poche des familles Troyennes

Troyes - Tour de France

Des retombées... mais pas dans la poche des familles Troyennes

samedi 1er juillet 2017 , 192 : visites , par FLORENT BALLANFAT

Le Tour de France fera étape à Troyes. impossible pour les troyens d’échapper à cette information.
A grand renfort de communication ; panneaux, pelliculage de bus, et animations, Troyes s’est mis aux couleurs du tour. L’investissement est conséquent : plus de 300 000 euros ! François Baroin justifie une dépense au nom de l’image que cela donne de la Ville et des retombées économiques que cela peut générer. En attendant, les retombées ne se feront pas dans les poches des parents d’élèves dont les écoles (gratuites) fermeront et qui bénéficieront d’un accueil en centre de loisir.
Profitant d’une réunion du conseil de classe j’ai posé la question de la prise en charge financière de l’accueil des enfants, les 6 et 7 juillet, par la Ville de Troyes, mais la réponse fut claire : le seul geste de la Ville pour les familles est l’ouverture des accueils loisirs. Aux parents de payer la facture, encore une fois, puisqu’elles ont déjà financé l’accueil du Tour de France.
La grande fête populaire risque bien d’avoir un goût amer pour ces familles déjà forcées de payer plein tarif quelques soient leurs revenus pour la restauration scolaire de leurs enfants. En complément de l’enquête en ligne auprès des familles, pour savoir s’il faut ou non modifier les rythmes scolaires, la question de la prise en compte des revenus des familles pour la tarification de l’ensemble des services publics municipaux et communautaires mériterait d’être posée.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|