“Emmanuel Macron dit vouloir libérer le travail. Il a raison ! C’est vrai que le travail est emprisonné dans les injonctions de rentabilité et les logiques financières.” Les Économistes atterrés

L'Humeur
  • Chapeau bas !
  • 22 juin 2017,
    par Guy Cure
  • Le président Macron, avec ses clones députés, arbore la légitimité des urnes pour continuer à Marcher sur le même chemin que ses prédécesseurs. Le système électoral a fait la preuve de son efficacité. Conçu pour amplifier une majorité, Chirac et Jospin (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Premiers bourgeons ?
  • 22 juin 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • François Ruffin est député. Le journaliste et réalisateur de “Merci patron !” était soutenu par le PC, FI, EELV et Ensemble !. Bien sûr, il y a l’aura (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Juin > N1448 > Chapeau bas !

Chapeau bas !

jeudi 22 juin 2017 , 26 : visites , par Guy Cure

Le président Macron, avec ses clones députés, arbore la légitimité des urnes pour continuer à Marcher sur le même chemin que ses prédécesseurs. Le système électoral a fait la preuve de son efficacité. Conçu pour amplifier une majorité, Chirac et Jospin l’ont renforcé par l’inversion du calendrier. Après la géniale organisation des primaires, LR et le PS sont victimes de leur succès  ; ça ne manque pas de sel. L’invention du suicide électoral, il fallait y penser !
Plus forts que tous les Erdogan, que tous les dictateurs qui utilisent la force pour assassiner la démocratie ! Pas de baïonnette dans le dos des électeurs ; pas d’opposants en prison. Il suffit de provoquer le désintérêt en donnant au désespoir des cautions multiples. Quand des tricheurs peu imaginatifs bourrent les urnes, des stratèges bien plus habiles arrivent au même résultat en les vidant. Ils n’étouffent pas la démocratie, ils l’anémient à coups d’élections sans perspectives.
On aurait aimé que les manoeuvres organisées autour du culte du chef soient l’apanage de ceux qui veulent prolonger l’agonie du capitalisme. L’objectif de plumer la volaille communiste est-il le meilleur moyen de combattre le capitalisme financier ? Bien des résultats ont montré qu’un élan était émoussé. La désunion ne fait pas la force.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|