“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • Le ressort à boudin
  • 10 juin 2017,
    par Guy Cure
  • Le vote pour Mélenchon était le vote le plus clair pour exprimer le rejet d’un monde avarié et stérilisé par les financiers. Je ne regrette pas de l’avoir utilisé, mais il y a usurpation quand je me trouve annexé dans les approbateurs d’un programme et (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Hyènes
  • 10 juin 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • La Marine ne lave pas le FN « plus blanc que blanc ». Malgré la “dédiabolisation”, les dessous du parti d’extrême droite présentent toujours de (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Juin > N1446 > Le ressort à boudin

Le ressort à boudin

samedi 10 juin 2017 , 47 : visites , par Guy Cure

Le vote pour Mélenchon était le vote le plus clair pour exprimer le rejet d’un monde avarié et stérilisé par les financiers. Je ne regrette pas de l’avoir utilisé, mais il y a usurpation quand je me trouve annexé dans les approbateurs d’un programme et d’une démarche. Mélenchon manie trop facilement l’invective, y compris à l’égard de ceux qui ont voté pour lui. L’époque n’est plus au culte du chef et à la soumission.
Une question est posée : pour combattre le capitalisme, fautil réaliser l’union des diverses sensibilités qui veulent construire une autre société ou prendre toute la place en s’estimant seul capable ? Le score de la présidentielle n’est pas une réponse, pas plus que le score de Macron ne vaut pour la poursuite de la domination des banques et des paradis fiscaux. Vouloir écraser ses alliés n’est pas seulement contre-productif à cour t terme. C’est une démarche blessante. Les nécessaires transformations de la société ne se feront pas sans tenir compte de la psychologie des acteurs du changement, sans un minimum de respect et de confiance.
Le problème avec le ressort à boudin, c’est que quand il a été distendu, il ne reprend jamais sa position initiale et que son efficacité est très amoindrie.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|