“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Prisons pleines
  • 6 avril 2017,
    par Malicette
  • Les prisons sont pleines. On voudrait en construire d’autres. Mais un mois avant l’élection, on met la pédale douce. On ne touche à rien. Les prisonniers étouf fent, tant pis ! Qu’on soit Pères fouettards ou indulgents comme Danton qui n’en réchappa (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Bizarre, bizarre...
  • 6 avril 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Jean-Luc Petithuguenin est Pdg de Paprec, un groupe qui emploie 4 500 salariés dans le recyclage des déchets. L’entreprise a le vent en poupe. Le (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Avril > N1437 > Halte aux expulsions !

Halte aux expulsions !

jeudi 6 avril 2017 , 297 : visites

La trêve hivernale a pris fin et, avec elle, l’interdiction des expulsions locatives. Leur nombre a explosé depuis quinze ans, notamment sous le quinquennat Hollande, qui n’a pris aucune mesure significative pour inverser la tendance. En 2015, les expulsions faites avec l’aide de la force publique ont explosé, avec une augmentation inédite de 24%. Ainsi 14 363 familles ont été expulsées de leur logement. Comment ne pas être révoltés par cette pratique lorsque l’on sait, en plus, que ce chiffrage est loin de représenter le nombre de ceux qui sont jetés à la rue. En effet, la plupart des expulsions se font sans intervention policière, mais sous la pression du bailleur et des huissiers.
Dans la campagne électorale actuelle, certains candidats proposent de faciliter encore les procédures d’expulsions, laissant entendre que les locataires qui se retrouvent à la rue sont fautifs. Face à cette entreprise de culpabilisation, il faut rappeler les faits : 47% des impayés ont pour origine une perte d’emploi, 15% une perte de revenus suite à un divorce et 9% un problème de santé ou un accident. Dans leur programme, “La France en commun”, les communistes proposent un plan de mobilisation en faveur du logement avec des mesures concrètes :
- la création d’un service public national et décentralisé du logement, de l’habitat et de la ville.
- La création d’un pôle public de la construction avec une agence foncière nationale et le soutien d’un pôle public financier.
- La construction de 200 000 logements sociaux par an et le renforcement de la loi SRU avec 30% de logements sociaux en zone urbaine. n Une aide à la pierre, financée par l’État à hauteur de 40% du coût de construction.
- Le renforcement de l’encadrement des loyers avec pour objectif que le montant du loyer et des charges ne dépasse pas 20% du budget des familles.
- La revalorisation des aides au logement et la suppression de la caution dans le parc locatif privé.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|