“Ne pas traiter le pauvre dans l’homme, mais l’homme dans le pauvre.” Jack Ralite

L'Humeur
  • Forcément honnêtes
  • 30 mars 2017,
    par Guy Cure
  • C’est une campagne électorale étonnante. L’absence de perspectives favorise l’émergence d’une série d’actes d’accusation contre quelques politiques qui se révèlent une caste de privilégiés. Certes, le népotisme n’est pas une invention de la Ve république (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Les ploutocrates à la lanterne !
  • 30 mars 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • BNP Paribas aux îles Caïman : bénéfices, 134 millions d’euros ; aux îles anglo-normandes et de Man, 22 millions ; à Monaco, 23 millions. Impôts : zéro (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Mars > N1436 > Forcément honnêtes

Forcément honnêtes

jeudi 30 mars 2017 , 35 : visites , par Guy Cure

C’est une campagne électorale étonnante. L’absence de perspectives favorise l’émergence d’une série d’actes d’accusation contre quelques politiques qui se révèlent une caste de privilégiés. Certes, le népotisme n’est pas une invention de la Ve république agonisante. Mais le cynisme qui s’y ajoute démultiplie l’écoeurement et le rejet d’un étalage nauséabond.
Beaucoup réclament des lois et des règlements pour mieux surveiller les revenus des élus et condamner leurs turpitudes. Comme si la morale pouvait se codifier par un 11ème commandement  : « Tu seras honnête. » Les responsables qui proclament leur foi religieuse connaissent très bien la pratique des indulgences et si on peut leur faire confiance, c’est pour leur capacité à détourner les textes et à se payer leur paradis sur terre.
Rien n’est simple. Il parait que 70% des gens pensent que les parlementaires sont corrompus. Combien parmi eux sont leurs électeurs ? L’actualité nous montre aussi qu’on peut être cupide et parjure et ne pas manquer de parrains peu sourcilleux pour qui l’honnêteté n’est pas jugée nécessaire pour représenter et diriger la France. Et ces parrains, partisans d’une légalité brumeuse, ne tremblent pas pour leur réélection. Quand les échines ont été dressées à se courber, la réussite suf fit à légitimer tous les comportements.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|