“Ne pas traiter le pauvre dans l’homme, mais l’homme dans le pauvre.” Jack Ralite

Le dessin

16 mars
L'Humeur
  • Solidaires, quand même !
  • 16 mars 2017,
    par Guy Cure
  • La collecte des Restos du coeur a été un succès, au moins pour ce que j’en connais. Kilos de pâtes après boites de choucroute, les réserves des Restos se sont reconstituées. De quoi commencer la campagne d’été, pour aider ceux dont les ressources et (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Mars > N1434 > Communauté de communes : Hausse de 50% des impôts locaux

Romilly-sur-Seine

Communauté de communes : Hausse de 50% des impôts locaux

jeudi 16 mars 2017 , 187 : visites , par LDA

À quelques ajustements près, le budget présenté lors de la dernière réunion de la communauté de communes a repris les propositions du débat sur les orientations budgétaires. Pierre Mathieu a voté contre.
Les transferts de compétences consécutifs à l’application de la loi NOTRe ont des impacts sur les budgets des communes et de la communuauté de communes. 7 millions d’euros ont été ainsi ventilés sur le budget de l’intercommunalité. Éric Vuillemin, le président de la communauté de communes, a profité de l’occasion pour augmenter de 50% le taux de la taxe d’habitation au niveau intercommunal, après la hausse très importante des impôts locaux que les contribuables de Romilly ont subi fin 2016 (560 000 euros).
Pour cette année, l’impact de l’augmentation sera plus important que la diminution engendrée par la baisse de 2,3% du taux décidée au niveau communal. Pour Romilly, le cumul des taux de la taxe d’habitation commune et intercommunalité était en 2016 de 34,49%. Il sera de 35,59% en 2017 soit + 3,17%, auxquels il faudra ajouter la revalorisation des bases de 0,4% décidée par l’État. C’est donc au niveau de l’intercommunalité un prélèvement supplémentaire de 670 000 euros qui sera pris dans les poches des habitants, dont 480 000 euros pour les seuls Romillons.
Pour Pierre Mathieu, il n’est pas question d’entériner cette fuite en avant dans la hausse des impôts locaux qui s’ajoute dans notre ville à celles des tarifs des services communaux et à la baisse de plus de 33% des subventions aux associations. Comme à son habitude, Éric Vuillemin met en avant la charge pour la communauté de communes des transferts de compétences, oubliant de mentionner les recettes qui y sont associées. Compte-tenu de la montée de la charge de travail que cette situation engendre, il reste à se demander si nous disposons du personnel en nombre suffisant pour y faire face ?

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|