“Ce n’est pas une miette de pain, c’est la moisson du monde entier qu’il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité.” Louise MICHEL

Le dessin

16 mars
L'Humeur
  • Solidaires, quand même !
  • 16 mars 2017,
    par Guy Cure
  • La collecte des Restos du coeur a été un succès, au moins pour ce que j’en connais. Kilos de pâtes après boites de choucroute, les réserves des Restos se sont reconstituées. De quoi commencer la campagne d’été, pour aider ceux dont les ressources et (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Mars > N1434 > Un désert médical

Romilly-sur-Seine

Un désert médical

jeudi 16 mars 2017 , 186 : visites

Moins de cinq années après l’ouverture de la maison de santé pluridisciplinaire, Romilly manque toujours de médecins.
PAR DANY BOUTEILLER, CONSEILLER MUNICIPAL


Pourtant, le projet était, paraît-il, “le” remède miracle qui devait « rassurer » les patients. Il collait, soi-disant, aux sombres pespectives d’un corps médical qui vieillit et a du mal à se renouveler. Le maire Éric Vuillemin et sa majorité ont eu tort de penser qu’il suffirait de construire une maison médicale pour attirer les praticiens. Romilly est devenu un désert dans ce domaine et la situation, au vu des éléments actuels, n’est pas en voie d’amélioration, bien au contraire. Et ce n’est pas, comme il l’a annoncé dans la presse locale dernièrement, avec une vague promesse d’implantation de dix nouveaux médecins - à l’horizon 2026 ! - qu’il calmera l’inquiétude et les difficultés, renforcées ces derniers temps avec la fermeture d’un cabinet de généraliste.
En outre, et c’est un constat avéré, les jeunes diplômés préfèrent, pour une grande part d’entre eux (en particulier les femmes), être salariés. Lors de leur première inscription au Conseil de l’ordre, 75% des jeunes médecins aubois sont salariés. Les 25% restants ne constituent pas un taux qui compense les besoins des territoires ruraux où l’exercice libéral est majoritaire. Notre ville a besoin, comme les élus communistes romillons l’ont défendu en son temps au Conseil municipal et continuent de le faire, d’un centre de santé, qui répondrait aux enjeux d’une médecine accessible à tous avec des praticiens salariés. C’est la seule alternative pour répondre aux nécessités de la population en quête d’un système de soins adapté à ses ressources. La redéfinition d’une vraie politique de santé à Romilly passe par ces paramètres.

Les élu-e-s communistes et partenaires de Romillysur- Seine
sont à votre disposition et à votre écoute.

Il est possible de prendre rendez-vous :
06 43 04 44 56
07 77 07 19 89
sur le web : romillypourtous.blogspot.fr

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|