“Ne pas traiter le pauvre dans l’homme, mais l’homme dans le pauvre.” Jack Ralite

Le dessin

16 mars
L'Humeur
  • Solidaires, quand même !
  • 16 mars 2017,
    par Guy Cure
  • La collecte des Restos du coeur a été un succès, au moins pour ce que j’en connais. Kilos de pâtes après boites de choucroute, les réserves des Restos se sont reconstituées. De quoi commencer la campagne d’été, pour aider ceux dont les ressources et (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Mars > N1434 > Tribune raciste du FN une lettre au maire et une pétition

Troyes et agglomération

Tribune raciste du FN une lettre au maire et une pétition

jeudi 16 mars 2017 , 189 : visites

Dans notre précédente édition (n°1433 du 10/03/2017), nous nous faisions l’écho d’une tribune d’un conseiller municipal frontiste paru dans Press’Troyes, le magazine officiel de la mairie.
La teneur des propos tenus ; « ville gangénée par la subversion migratoire », « comportement extra-européens », « multiculturalisme [qui] veut imposer ses rites », « dhimmitude » (et tout est à l’avenant) a immédiatement fait réagir d’indignation et de colère, mais aussi d’incompréhension, de nombreux et nombreuses troyen-nes.
La conseillère municipale communiste, Anna Zajac, a immédiatement réagi en adressant un courrier à François Baroin, directeur de la publication du bulletin municipal. « Ces propos sont graves et discriminants », s’insurge-t-elle, parce qu’ils suscitent « des réactions de rejet, de discrimination, voire de haine ou de violence ». De tels écrits, poursuit-elle, peuvent tomber sous le coup de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse et elle a rappelé au maire de Troyes un arrêt de la Cour de cassation du 20 septembre 2016, considérant, dans une autre affaire, qu’ils « caractérisent le délit de provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard [de personnes] à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».
Anna Zajac y annonce de plus que « des associations de défense des droits de l’homme examinent l’éventualité d’une action juridique à l’encontre de l’auteur de cet article » (Philippe Arbona, conseiller municipal FN), et qu’une pétition (voir ci-dessous) est en cours de signatures pour demander l’ouverture d’une tribune dans le prochain numéro de Press’Troyes « pour l’expression des femmes et des hommes qui agissent au quotidien, souvent aux côtés de la villes, pour la défense des droits de l’homme, contre le racisme, pour vivre ensemble avec nos différences.  »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|