“Il est urgent de revenir aux vertus de l’esprit révolutionnaire.” Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine

Le dessin

2 février
L'Humeur
  • Les mouches
  • 2 février 2017,
    par Guy Cure
  • Ainsi le choix pour l’élection présidentielle en France opposerait le réalisme et l’utopie, les gestionnaires contre les bisounours. Pas d’autre alternative non plus à l’échelle mondiale : c’est le marché qui fait la loi et ses serviteurs qui (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Cet âne qui commandait des lions
  • 2 février 2017,
    par Jean Lefevre
  • Une association romillonne veut ériger une statue à la gloire du maréchal Joffre, qui fut chef des armées en 14-18. On se demande ce qui pousse ces (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Février > N1428 > “l’entourloupe” d’éric Vuillemin

En 2011, le maire avec François Baroin et Claude Guéant, ex-ministre de Sarkozy, récemment condamné à deux ans de prison.

“l’entourloupe” d’éric Vuillemin

jeudi 2 février 2017 , 260 : visites

Pour 2017, les taux de la fiscalité locale décidés par le maire Éric Vuillemin et sa majorité de droite au conseil municipal ne prennent pas en compte la demande des élus communistes et partenaires (et du millier de signataires sur la pétition diffusée par les communistes romillons) de rétablir l’abattement général à la base qui a occasionné en 2016 une hausse des impôts de 560 000 euros à Romilly. Une mesure qui a d’ailleurs pénalisé le plus fortement les contribuables les plus modestes !
La diminution annoncée de 2,3% des quatres taxes directes locales pour cette année ne compense pas l’ampleur de l’augmentation de l’an dernier, car elle ne représentera environ que 200 000 euros de prélèvements en moins. Très loin du compte… D’ailleurs, les impôts locaux ne seront pas en baisse en 2017 puisque le président de la Communauté de communes (Éric Vuillemin !) a prévu d’augmenter la part de cette collectivité de 50%… en supplément des 0,4% de revalorisation des bases décidée par l’État.
Que des perdants
Si chacun verra ses impôts locaux augmenter en 2017, les plus fortement rançonnés seront les contribuables ne payant que la taxe d’habitation. Par rapport à 2015, ils auront subi une hausse de 109 euros en moyenne, qu’ils vont repayer en 2017 en plus de la nouvelle augmentation de 3,5% ! Les élus communistes et partenaires dénoncent cet acharnement fiscal. La baisse sur la part de la ville est une véritable mascarade mise en scène par Éric Vuillemin pour “faire passer” le nouveau mauvais coup asséné par ses soins par le biais de la Communauté de communes. Nous ne cautionnons pas cette entourloupe qui va se traduire par une nouvelle hausse des impôts locaux en 2017.

Services municipaux : une pluie de hausses
L’augmentation cumulée de plus de 900 000 euros des impôts locaux en 2016 et 2017 à Romilly ne masque pas une pléthore de diverses hausses (encore !) des services publics municipaux décrétées par Éric Vuillemin et sa majorité de droite au début du mois de janvier et applicable pour 2017. Ils ont salé la note d’environ 3% pour les tarifs des classes de découverte, des activités à la ferme pédagogique, pour accéder à la ludothèque, pour l’accueil périscolaire, pour l’accueil de loisirs sans hébergement. Romilly, toujours ville amie des enfants ?
Dans quel but le maire, dont le parti n’est pas Romilly, mais Les Républicains, décide-t-il ces augmentations ? Faire progresser les recettes des services ? Mais pourquoi prévoir dans beaucoup de budgets concernés par les hausses des recettes en diminution pour 2017 ? Les augmentations des tarifs inadaptées à la réalité des revenus des romillons contribuent à réduire le nombre de personnes qui peuvent avoir accès aux services. N’est-ce pas d’ailleurs le but recherché par le maire et son équipe ? La droite locale semble avoir oublié qu’une collectivité doit assumer de dignes services publics locaux et être utile à l’intérêt général.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|