“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Champagne pour tous le monde
  • 12 janvier 2017,
    par Malicette
  • La santé ne va pas bien. Les cliniques réclament un for fait administratif entre 9 et 11 euros (selon l’établissement). Vitalia a même félicité ses secrétaires d’avoir réussi à « convaincre » plus de malades que l’an dernier à régler cette facture inutile (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Il était une fois en Andalousie...
  • 12 janvier 2017,
    par Passy Connh
  • Il était une fois en Andalousie... ... une section locale du Parti communiste qui avait décidé de participer à une loterie nationale (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Janvier > N1425 > Des vessies pour des lanternes

Romilly-sur-Seine

Des vessies pour des lanternes

jeudi 12 janvier 2017 , 272 : visites

Un nouvel épisode du One-man-show du maire de Romilly-sur-Seine sur BFM-TV fin janvier, a annoncé la presse récemment.
« Ici, on innove », c’est le titre d’une émission au cours de laquelle éric Vuillemin vantera « les moyens mis en oeuvre [et] l’accompagnement constant des investisseurs » dans le cadre de sa politique économique. Le retour sur la pointe des pieds du Coq Sportif et l’implantation annoncée d’une sandwicherie industrielle sont les deux principaux fers mis au feu par le maire pour marquer l’opinion publique. Mais pour juger de l’efficacité d’une politique économique, il existe un indicateur incontournable : l’emploi. Or, en la matière, le maire et sa majorité sont en échec constant depuis 2008. Le chômage a plus que doublé depuis qu’ils dirigent la ville avec, pour corollaire, l’extension préoccupante de la précarité.
L’expérience nous amène par ailleurs à être très réservés lorsque retentit le tam-tam médiatique de la majorité municipale. En 2008, le maire n’annonçait-il pas déjà la création de centaines d’emplois ? Souvenons- nous aussi comment il pronostiquait l’essor de l’entreprise de transports Ruch... aujourd’hui en liquidation judiciaire, et du technicentre SNCF, où il a accepté après, il est vrai, quelques gesticulations, la suppression de 300 emplois cheminots, accompagnant sans sourciller le démantèlement du site, programmé par la SNCF.
Sur quoi s’appuie la politique économique d’éric Vuillemin ? Pour une grande part, sur le transvasement vers la zone périphérique de la Belle-Idée de commerces et d’activités préalablement existants, dévitalisant le centre-ville.
Et « l’accompagnement des investisseurs », il faut bien le financer. La ville, endettée à l’extrême lors du premier mandat de la droite, doit aujourd’hui trouver de nouvelles recettes. Les impôts locaux ont donc augmenté. En 2016 et 2017, environ 1,5 millions d’euros d’impôts supplémentaires seront payés par les contribuables (hausse à Romilly et de la Communauté de communes). Les services publics à la population sont en baisse et leurs tarifs en hausse. 33% de diminution des subventions aux associations, suppression des Mélomanies…
Voilà quelques éléments bons à rappeler avant le prochain solo de flûte enchantée du maire. La réalité, c’est que son bilan est très loin des promesses faites pour se faire réélire et que, malgré le strass et les paillettes d’effets d’annonce aux suites souvent hypothétiques, les romillonnes et romillons vivent plus mal depuis 2008 sous les mauvais coups répétés de la politique de la droite municipale.
Pour les masquer, il faut en effet des trésors d’innovation de la part d’un maire, jamais au dépourvu lorsqu’il s’agit de faire prendre des vessies pour des lanternes.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|