“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

Le dessin

30 novembre 2016
L'Humeur
  • La sociale
  • 30 novembre 2016,
    par Jean Lefevre
  • On a beaucoup parlé de ce documentaire qui est aussi un film d’amour, l’amour que porte Gilles Perret à la solidarité, qui fut aussi la passion d’Ambroise Croizat, de la CGT, du PCF en 1946, à l’heure où tout se construisait main dans la main. Enfin, (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Décembre > N1419 > Fillon arrive . .. la France est sauvée !

Election présidentielle

Fillon arrive . .. la France est sauvée !

mercredi 30 novembre 2016 , 177 : visites , par Gisèle Malaval

Ah ! le brave homme et le joli programme ! Il paraît que les « catégories populaires » de droite ne sont pas allées voter à la primaire.
Elles vont avoir la joie de découvrir comment leurs problèmes trouveront enfin une solution s’il est élu président. En voici un bref aperçu :
En cas de maladie : seuls les soins de maladies graves et/ou de longue durée seront pris en charge par l’assurance maladie. Pour le reste, y compris l’optique et le dentaire, il faudra se payer une bonne mutuelle. Ou bien ne pas se soigner, comme c’est déjà le cas pour un tiers de la population, et souffrir, si possible, en silence .
En cas de chômage : les allocations chômage seront plafonnées à 75% et dégressives ; les sanctions contre celles et ceux qui ne rechercheraient pas assez activement du travail seront renforcées. Ainsi, les 300 000 postes actuels non pourvus devraient l’être. Il ne restera donc que 5 400 000 demandeurs d’emplois à sanctionner… Notons que l’auto-entreprenariat sera encouragé dès l’âge de seize ans, mais que dans les nouvelles activités - type Uber - le travailleur indépendant ne pourra pas changer de statut pendant trois ans. Il sera donc corvéable à merci, pour le plus grand profit de celui qui l’exploitera. Bien sûr, le code du travail sera réduit à sa plus simple expression, proposant un contrat de travail dans lequel divers motifs de licenciement, y compris collectif, seront énumérés -par exemple, la simple réorganisation de l’entreprise
L’âge légal de la retraite sera porté à 65 ans et les 35 heures par semaine seront supprimées. Forcément.
M.Fillon, qui a fait toute sa carrière « professionnelle »dans la politique (et la République est généreuse), et qui appelle dans son projet ceux qui ont un travail « les nantis », veut donc aider (assister serait plus juste) les patrons par des réductions ou des suppressions de cotisations sociales et d’impôts. Il veut aussi, dans un souci d’économies à mettre au service du privé, supprimer 500 000 postes des administrations publiques et réduire l’argent public destiné aux collectivités territoriales et aux services publics. En revanche, il ne lui est pas venu à l’esprit, pour réduire le déficit public, de s’attaquer à l’évasion fiscale. On se demande vraiment pourquoi…
Si l’on veut déjà avoir un aperçu de ce que serait la France selon Fillon, il suffit d’aller voir la Palme d’Or du festival de Cannes 2016, Moi, Daniel Blake, de Ken Loach. Ce monde d’exclusion et de déshumanisation existe déjà en Grande-Bretagne. Mais heureusement, tous ensemble, nous avons l’antidote !

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|