“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

Le dessin

30 novembre 2016
L'Humeur
  • La sociale
  • 30 novembre 2016,
    par Jean Lefevre
  • On a beaucoup parlé de ce documentaire qui est aussi un film d’amour, l’amour que porte Gilles Perret à la solidarité, qui fut aussi la passion d’Ambroise Croizat, de la CGT, du PCF en 1946, à l’heure où tout se construisait main dans la main. Enfin, (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Décembre > N1419 > La sociale

La sociale

mercredi 30 novembre 2016 , 73 : visites , par Jean Lefevre

On a beaucoup parlé de ce documentaire qui est aussi un film d’amour, l’amour que porte Gilles Perret à la solidarité, qui fut aussi la passion d’Ambroise Croizat, de la CGT, du PCF en 1946, à l’heure où tout se construisait main dans la main. Enfin, surtout des mains de travailleurs car le patronat, la droite. la CFTC, la CGC, l’assurance, l’Église, la mutualité même, s’opposaient à cette révolution qui « mettait définitivement l’homme à l’abri des angoisses du lendemain. » Je relisais un “Que saisje  ?” de 1948 : La Sécurité Sociale d’André Getting. On y apprend beaucoup de bonnes choses, et même le nom du créateur de la Sécu, fréquemment répété : le législateur ! Le vrai créateur, Ambroise Croizat, n’est jamais cité. Jamais. Pas plus que le CNR, d’où tout est parti. Il faut rester neutre, n’est-ce pas ; le livre était fait pour les étudiants !
Malgré tout, l’auteur apporte un peu d’humain dans son travail universitaire. Derrière la Sécu, grosse machine administrative, il y a des hommes tout de même ! Et de conclure : « À ces solutions, il convient en toute équité d’associer le nom de Pierre Laroque, dont l’inlassable activité a permis, en moins de deux ans, la réalisation de la sécurité sociale. » Quand paraît ce livre, nous sommes en 1948. C’est la guerre froide. Les ministres communistes ont été virés. Le MRP anti-laïque et catho règne sur la santé. Il faut gommer PCF et CGT. Il faut gommer les luttes sociales et jeter les bases de la casse de ces prestigieux conquis de la Résistance. Ça n’a pas tardé. Les dégâts sont considérables. Le film de Perret nous fixe le cap d’un prochain combat.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|