“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

Le dessin

30 novembre 2016
L'Humeur
  • La sociale
  • 30 novembre 2016,
    par Jean Lefevre
  • On a beaucoup parlé de ce documentaire qui est aussi un film d’amour, l’amour que porte Gilles Perret à la solidarité, qui fut aussi la passion d’Ambroise Croizat, de la CGT, du PCF en 1946, à l’heure où tout se construisait main dans la main. Enfin, (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Décembre > N1419 > Exigeons la solidarité

Romilly-sur-Seine - Social

Exigeons la solidarité

mercredi 30 novembre 2016 , 126 : visites , par Dany Bouteiller

Les situations de pauvreté ne cessent de croître à Romilly.
Les responsables des Restos du Coeur pensent accueillir près de 500 familles (10% de plus que le précédent hiver) au cours de la campagne qui s’ouvre. Le week-end dernier, la banque alimentaire organisait des collectes et le Secours Populaire poursuit son oeuvre. Les bénévoles de ces associations accomplissent un travail admirable. Mais il serait temps, surtout, que les élus de droite de notre ville, et le maire Éric Vuillemin, prennent la juste mesure d’une situation qui voit un revenu moyen des habitants de notre ville inférieur à celui du département, lui-même en-dessous de la moyenne nationale.
Insensible à cette situation patente, la droite a réduit de 100 000 euros la subvention municipale au centre communal d’action sociale, alors que la dotation de solidarité urbaine (DSU, versée par l’État aux communes avec des populations confrontées à des difficultés sociales) était en augmentation, et de 10% chaque année le subventionnement aux associations, entre autre. Si le chômage est une des causes déterminantes de la situation (il a augmenté de plus de 100% depuis 2008), il n’est pas moins vrai que la faiblesse des salaires en est aussi une autre. Beaucoup de « travailleurs pauvres » se retrouvent aujourd’hui en situation de précarité.

D’autres choix sont possibles
La politique appliquée par la droite et Éric Vuillemin empire les dégâts. À Romilly, elle accentue le mal-vivre de beaucoup. Les impôts locaux flambent, l’exaspération est palpable et la pétition, lancée par les communistes romillons pour refuser cette hausse, va dépasser les 1 000 signatures. Les tarifs des cantines scolaires ont augmenté, tout comme ceux des accueils périscolaires, des locations de salles, des concessions funéraires ou la taxe d’enlèvement des ordures ménagères de la communauté de communes présidée par… Éric Vuillemin.
Lorsque la vie est difficile et l’avenir incertain, il est essentiel de pouvoir compter sur des élus de proximité engagés dans la vie locale. C’est dans ce sens que les conseillers municipaux communistes s’efforcent de peser. La fiscalité peut permettre de réduire les inégalités si elle est redistributive, avec une partie des recettes de la ville consacrée à améliorer la situation d’une population romillonne de plus en plus fragilisée économiquement et socialement. Les recettes fiscales doivent également permettre d’offrir des services publics locaux de qualité, accessibles à tous et donc contribuant à réduire les disparités qui s’aggravent. Le maire et sa majorité agissent à l’opposé avec une conception de logique comptable qu’ils opposent systématiquement à toute proposition contredisant leur ligne politique. Pourtant, notre ville n’est pas sans atouts. Il faut les mobiliser pour servir l’intérêt général, comme nous en faisons la démonstration chiffrée à chaque débat sur les choix budgétaires et comme nous le ferons au prochain conseil municipal de décembre.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|