“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Le modèle
  • 23 novembre 2016,
    par Guy Cure
  • « Les hommes sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. » Spinoza L’élection de Donald à la tête du pays le plus puissant a été un choc. On peut toujours dire que c’est un curieux système qui fait que le (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Tout va si bien
  • 23 novembre 2016,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • On se souvient du maire de Romilly-sur-Seine pour qui la crise était « un épiphénomène ». Il fallait bien plus qu’une “crisounette” mondiale pour le (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Novembre > N1418 > Une “force considérable” et à l’offensive

Congrès de l’ANECR

Une “force considérable” et à l’offensive

mercredi 23 novembre 2016 , 207 : visites , par LDA

L’Association nationale des élus communistes et républicains a tenu son congrès le week-end dernier à Saint-Étienne. Dotée d’une nouvelle direction, elle se veut à l’offensive dès 2017.
Près de 400 élu-e-s communistes et républicains, venus des quatre coins du pays, se sont retrouvés le week-end dernier à Saint-Étienne. Jean- Pierre Cornevin, Anna Zajac et Pierre Mathieu représentaient notre département. Des réformes institutionnelles à la vie de l’ANECR, en passant par l’avenir des communes et de la République, l’asphyxie des finances locales et l’évasion fiscale, les inégalités sociales, territoriales et les insupportables thèses sécuritaires et identitaires... Les questionnements, les échanges et les propositions d’actions n’ont pas manqué, dans un remarquable climat d’écoute, de partage et de construction commune. « Si nous ne mettons pas maintenant toutes nos forces dans la bataille, demain la droite et l’extrême droite se prendront la main. Faire obstacle coûte que coûte à ce scénario est un devoir », a affirmé Patrice Bessac, maire de Montreuil (93), élu à la présidence de l’ANECR. « Un renouvellement profond [...] avec une équipe capable d’amener nombre d’innovations  », a estimé le président sortant, Dominique Adenot. Un renouvellement, annoncé et souhaité par la direction sortante. Mais c’est sous le prisme de la mobilisation que cette « force considérable », composée de 7 500 élu-e-s, entend mener la bataille, tant sur la question démocratique que sur celles de l’égalité et de la dignité dans un climat politique enclin à la division. C’est le sens de la campagne « Commune debout », lancée lors du congrès et qui « se veut une contre-offensive dans la durée [...] La pression des élus a amené le gouvernement à diminuer de 1 milliard la sollicitation des collectivités, mais il reste 2,6 milliards » d’économies programmées par le gouvernement, a rappelé la sénatrice Marie-France Beaufils. Avec cette initiative, il s’agit aussi de faire face à la réforme territoriale (grandes régions, métropoles, intercommunalité...) qui ébranle la souveraineté locale.
Les élus communistes et républicains entendent préserver l’outil démocratique que sont les communes face à la tentation d’une technocratisation qui éloigne les citoyens des centres de décisions, et qui vise à briser l’une des originalités de la France : son réseau de communes qui forme la première cellule de la vie démocratique. Deux adresses ont été lancées par le congrès. L’une aux citoyens, l’autre aux élus : « avec vous, nous voulons rendre incontournables demain les exigences populaires, ce qui est commun à toutes les forces progressistes, et déjouer ainsi les risques de divisions d’éparpillement qui les menacent ». Et avec un message, résumé dans une interview par Patrice Bessac : « les élus de l’ANECR [...] ne laisseront pas la France se donner à Marine Le Pen ». Ils feront « leur devoir [et mettront] en oeuvre tous les actes qui permettront d’éviter la catastrophe annoncée que ce soit en 2017, en 2020 ou en 2022. »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|