“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • REGRETS ETERNELS
  • 9 novembre 2016,
    par Guy Cure
  • Je ne sais pas s’il était juste et judicieux que le président de la République fasse acte de repentance pour l’internement des Tsiganes par le régime de Vichy. Certains utilisent internet pour condamner ce geste de François Hollande et éructer leur (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Pas un mot dans les médias
  • 9 novembre 2016
  • Dans son édition du lundi 10 octobre, l’Humanité relatait la situation dramatique dans laquelle se retrouve Haïti après le passage du cyclone dans les (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Novembre > N1416 > Pour un retour du service postal à la hauteur des besoins

La Poste

Pour un retour du service postal à la hauteur des besoins

mercredi 9 novembre 2016 , 238 : visites , par Dany Bouteiller

Depuis plus de quatorze mois, les usagers qui dépendent du bureau de poste de Romilly subissent les conséquences d’un vaste plan de réorganisation des services de la distribution.
Cette restructuration à La Poste s’est notamment traduite par de nouveaux horaires imposés aux facteurs avec des tournées l’aprèsmidi, de sorte que le courrier - et la presse quotidienne - est, dans certains secteurs, distribué fort tard dans la journée. En outre, de plus en plus souvent, des distributions ne sont plus assurées certains jours, en cas d’absence parmi le personnel et qu’aucun remplacement n’est assuré. Le manque de personnel (neuf titulaires en moins depuis un an à Romilly) et l’organisation du service sont en cause puisque dans ce contexte, le rythme et la charge de travail ont été alourdis ; les tâches imposées sont disproportionnées avec les effectifs actuels. Cette organisation de tournée a engendré une augmentation de charge de travail. Sollicitée depuis plus d’un an à ce propos et en raison d’un mal-vivre très prégnant ressenti par le personnel du centre de distribution de Romilly, l’Inspection du travail semble faire la sourde oreille malgré diverses alertes de l’intersyndicale de postiers. Les facteurs dénoncent le recours systématique à l’intérim (avec des personnels non formés à leurs tâches) qui contribue aussi à la dégradation de la qualité du service public postal local.
La dégradation se poursuit

Et ce sont les usagers qui subissent de graves désagréments, tant les particuliers que les commerçants et les entreprises (retards de courrier…). Le 17 octobre 2015, sur une proposition des élus communistes et partenaires, le conseil municipal de Romilly avait adopté un voeu à l’unanimité en faveur d’une amélioration de la distribution du courrier. Un an plus tard, force est de constater que la situation s’est encore dégradée et que les usagers font les frais des réductions massives d’effectifs, des objectifs d’économies, d’une diversification et d’une réorientation stratégique de l’activité de La Poste vers les secteurs marchands concurrentiels, au nom de la rentabilité et de la recherche de profits pour l’état, son principal actionnaire. Le élus communistes et partenaires et les communistes romillons vont multiplier les démarches et initiatives pour un retour du service postal local à la hauteur des besoins et avec des moyens humains suffisants, en y associant toutes celles et ceux qui sont attachés à un service public postal de qualité avec de bonnes conditions de travail pour le personnel.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|