“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • CITOYEN, RIEN QU’UN MOT ?
  • 13 octobre 2016,
    par Guy Cure
  • C’est un joli nom, citoyen…, un mot appelé à figurer bientôt dans l’Obsolète, le dictionnaire des mots perdus ? Régions, communes nouvelles, communautés de communes, organismes européens ou mondiaux inaccessibles, tout est fait pour tenir le citoyen (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Comme le beaujolais nouveau
  • 13 octobre 2016,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Le prix Nobel d’économie 2016 a été attribué lundi à un américano- britannique et à un finlandais « pour leurs contributions à la théorie du contrat ». (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Octobre > N1412 > CITOYEN, RIEN QU’UN MOT ?

CITOYEN, RIEN QU’UN MOT ?

jeudi 13 octobre 2016 , 29 : visites , par Guy Cure

C’est un joli nom, citoyen…, un mot appelé à figurer bientôt dans l’Obsolète, le dictionnaire des mots perdus ?
Régions, communes nouvelles, communautés de communes, organismes européens ou mondiaux inaccessibles, tout est fait pour tenir le citoyen loin des centres de décisions. On nous a aussi inventé les « primaires » qui dévalorisent l’élection constitutionnelle puisqu’il parait que le président de 2017 sera désigné dès 2016 par la primaire de la droite, en étant ainsi l’élu d’une infime minorité. Pour obscurcir encore l’horizon, la gauche s’affiche éparpillée et suicidaire, étouf fant sous l’orgueil de l’un et les calculs des autres. Un mécanisme est en place qui risque d’aboutir à ce que les idées de justice, de solidarité, de rejet de la dictature de la finance n’aient plus de porte-paroles au parlement, comme c’est déjà le cas au département et à la région. La seule certitude est que le président élu en 2017 sera un choisi-pour-que-ce-ne-soit-pas-un-autre. C’est tout un système qui a été mis en place et qui n’arrête pas de se perfectionner, construit pour exclure et non pour proposer.
Le monde va mal et les décideurs s’acharnent à vider le mot démocratie de son sens. En France comme ailleurs, face à l’abstention individualiste, contre le populisme qui pavoise, être citoyen, c’est un droit à reconquérir.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|