“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • Le FN EN VRAI
  • 6 octobre 2016,
    par Malicette
  • Hayange est une ville de Moselle tombée aux mains du FN. Pas grave, disent les braves gens, on verra ce qu’ils feront. On voit ! On voit bien ! Le maire vient de fermer le local du Secours populaire. Dans ce local, simplement des denrées pour les (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Blanc bonnet
  • 6 octobre 2016,
    par Hélène Dewaere
  • « Retrouver de la croissance », « baisser fortement le chômage », « réduire le déficit et la dette »... bonimente Sarkozy dans le Figaro du 2 octobre. Il (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Octobre > N1411 > Protestation citoyenne contre un voeu du FN

Au conseil municipal de Saint-André-les-Vergers

Protestation citoyenne contre un voeu du FN

jeudi 6 octobre 2016 , 262 : visites , par LDA

Saine réaction citoyenne face à la tentative des élus du Front national, au conseil municipal de Saint-André-les-Vergers, d’instrumentaliser le malheur et la souffrance d’hommes, de femmes et d’enfants qui fuient la guerre, les bombes meurtrières afin d’attiser les peurs, en tenant un discours de haine et d’intolérance.

Extraits de l’intervention de Jean-Pierre Cornevin, conseiller municipal communiste.


« Si on ne s’élève pas énergiquement et fermement contre ces idées-là, nous courons vers de sombres années. Ce voeu, qui est en fait le copier-coller d’une charte initiée par le maire d’extrême droite d’Hénin-Beaumont, représente ce qu’il y a de pire dans nos sociétés : le rejet de l’autre, l’absence de compassion et de solidarité, la division des êtres humains… Ce qui est dit dans ce voeu est contraire à tout ce qui fonde notre République : Liberté, Égalité, Fraternité. J’ai honte pour mon pays et pour ma commune qu’une telle déclaration puisse être lue dans une assemblée d’élus de la République..
Et je m’étonne d’ailleurs que vous ayez accepté de l’inscrire à l’ordre du jour car, au-delà de son contenu profondément stigmatisant envers les familles de réfugiés et contraire aux valeurs de la République, ce voeu est mensonger et sans objet concernant la commune de Saint-André, puisque les directives qu’ont reçues les préfets concernant le démantèlement de la “jungle de Calais” sont claires. Les communes où se trouvent déjà un centre d’accueil de demandeurs d’asile, les CADA, ne seront pas sollicitées pour accueillir des familles de réfugiés. Et c’est le cas pour Saint- André-les-Vergers ! […] Il y a, monsieur le maire, des désaccords politiques entre majorité et opposition, […] mais ce qui nous réunit tous, ce sont les valeurs de la République : Liberté, Égalité, Fraternité. Ce sont des mots qui ont du sens et qu’on enseigne à nos enfants. Je le dis ici haut et fort, le Front national n’est pas un parti républicain et c’est pour cela même qu’il ne s’encombre pas de sentiments pour fouler au pied régulièrement les mots Liberté, Égalité, Fraternité. L’identité historique du Front national est tout, sauf républicaine. […] Ce parti politique ne se réclame en rien de notre Liberté, Égalité, Fraternité. Pour mieux s’en convaincre, ce ne sont pas les démentis du FN qu’il faut écouter, ce sont ses journaux qu’il faut lire et ses sites internet qu’il faut consulter.[…] Tous les théoriciens auxquels se réfère le FN n’ont cessé de haïr, d’insulter, de ridiculiser et de maudire les Lumières, la Révolution Française, la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen, l’Égalité, la Démocratie

“le FN ne remet en cause ni le capitalisme, ni la course aux profits” 

Aujourd’hui, le Front National tente de se présenter comme un parti anti système […] mais son projet politique est avant tout celui d’un nationalisme exacerbé qui ne remet en cause ni le capitalisme, ni le libéralisme, ni la course au profit, ni la concentration des richesses dans les mains d’une minorité.

Le FN n’est pas l’ami des salarié-e-s
Les élus FN à l’Assemblée Nationale ne portent en rien des propositions en faveur des salarié-e-s : rien sur le SMIC, rien sur la défense des retraites, rien sur l’éducation, rien sur la santé, rien sur une fiscalité plus juste ! […] En France, ce sont 80 milliards d’euros qui sont détournés chaque année de la solidarité nationale vers les paradis fiscaux. Avec les “Panama Papers”, ceux qui affament la planète ont été pris la main dans le sac, mais le Front national s’en prend aux pauvres êtres qui, pour sauver leurs vies des bombes meurtrières, demandent simplement un peu d’humanité.
Le FN préfère parler religion, burkini... Il détourne la souffrance des gens pour la mettre au service de ses insupportables fantasmes sécuritaires. […] À Hénin-Beaumont et à Hayange, l’extrême droite au pouvoir s’en prend aux associations qui ne pensent pas comme elle. Dans ces communes, le Secours populaire, accusé de faire de la politique, est menacé d’expulsion. C’est la population qui a dû s’opposer aux huissiers pour éviter l’expulsion. Mais en fait, la raison profonde qui motive le FN, c’est qu’il ne supporte pas les valeurs de solidarité universelle défendues par le Secours populaire français. Voilà le vrai visage du FN ! En fait, le FN est fidèle à ce qu’a toujours été l’extrême droite en France : un parti nationaliste, raciste et violent dont il nous faut combattre les idées sans aucune concession et c’est ce que nous faisons ce soir. »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|