“Ce n’est pas une miette de pain, c’est la moisson du monde entier qu’il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité.” Louise MICHEL

L'Humeur
  • Le FN EN VRAI
  • 6 octobre 2016,
    par Malicette
  • Hayange est une ville de Moselle tombée aux mains du FN. Pas grave, disent les braves gens, on verra ce qu’ils feront. On voit ! On voit bien ! Le maire vient de fermer le local du Secours populaire. Dans ce local, simplement des denrées pour les (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Blanc bonnet
  • 6 octobre 2016,
    par Hélène Dewaere
  • « Retrouver de la croissance », « baisser fortement le chômage », « réduire le déficit et la dette »... bonimente Sarkozy dans le Figaro du 2 octobre. Il (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Octobre > N1411 > Le FN EN VRAI

Le FN EN VRAI

jeudi 6 octobre 2016 , 28 : visites , par Malicette

Hayange est une ville de Moselle tombée aux mains du FN. Pas grave, disent les braves gens, on verra ce qu’ils feront.
On voit ! On voit bien ! Le maire vient de fermer le local du Secours populaire. Dans ce local, simplement des denrées pour les pauvres ! Les pauvres, ce sont par fois des migrants. Le maire y voit tout de suite des djihadistes ! Donc, dit le maire FN, le Secours populaire est un vecteur de la propagande djihadiste. Ainsi raisonne le FN. Cette logique tordue s’appelle un sophisme ; Aristote déjà la combattait, il y a bien des siècles. La connerie est donc de toutes les époques et le FN dans ce domaine n’est jamais seul, il en est toujours accompagné. Ajoutons que le maire d’Hayange complète son délire par la haine des communistes qu’il accuse dans ce cas d’utiliser les locaux « comme succursale du PC ».
Le 4 octobre dernier, le FN a déposé un voeu au conseil municipal de Saint-André intitulé « Ma commune sans migrant », voeu truf fé de tous les arguments dictés par la haine de l’étranger : coûts pour les administrés, tensions graves en vue avec les riverains, djihadistes masqués, et même les atteintes à la laïcité  ! Le maire accepte qu’on lise cette propagande raciste qui se propage par tout en France avec l’aide intéressée de la droite. Heureusement population, PCF, MRAP avaient allumé le contre-feu en protestant au fond de la salle.
Les horreurs, le FN les dit d’abord ; on en plaisante. Ça les encourage à les écrire ensuite, à les proposer au vote des assemblées  ; on y croit à peine. Mais quand ils sont élus, les horreurs, ils les font. Alors, c’est trop tard.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|