“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • ENFIN DU NOUVEAU
  • 28 septembre 2016,
    par Guy Cure
  • La présentation de la rentrée scolaire par divers responsables de l’Éducation nationale a produit un florilège de déclarations aussi lénifiantes que vaniteuses : « La réforme du collège vise la réussite de tous les élèves. » Il s’agit maintenant d’aider (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Encore une mesure contre les classes populaires
  • 28 septembre 2016
  • La nouvelle a été annoncée courant septembre. À partir du 1er octobre, les APL seront soumises à une prise en compte des livrets défiscalisés comme le (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Septembre > N1410 > ENFIN DU NOUVEAU

ENFIN DU NOUVEAU

mercredi 28 septembre 2016 , 31 : visites , par Guy Cure

La présentation de la rentrée scolaire par divers responsables de l’Éducation nationale a produit un florilège de déclarations aussi lénifiantes que vaniteuses : « La réforme du collège vise la réussite de tous les élèves. » Il s’agit maintenant d’aider l’élève à « construire son avenir personnel ». Et cette année on innove avec « la préparation à l’exercice de la citoyenneté ». Ne cherchez pas l’humour et demandez vous plutôt à quoi les enseignants passaient leur temps avant la nomination de géniaux ministres de gauche.
Le plus triste est que ces voix ne sont que l’écho de leurs maitres et on se demande bien à quelle citoyenneté elles peuvent préparer alors qu’elles prêchent par l’exemple la résignation, voire la soumission. Comme si relayer des propos ministériels était af faire trop sérieuse pour laisser place à la moindre note dubitative ou même à un silence réservé. Il est vrai que le silence peut être un obstacle à une évolution de carrière enrichissante.
Prétendre exercer des enfants à la citoyenneté et s’af ficher en même temps comme de simples relais à la neutralité insipide, voilà qui nous ramène à la résolution de la quadrature du cercle. Mais peut-être que la ministre avait aussi écrit en bas de ses circulaires « Interdit de me gronder » ?( [1])

Notes

[1Allusion à ma précédente humeur.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|