“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • ENFIN DU NOUVEAU
  • 28 septembre 2016,
    par Guy Cure
  • La présentation de la rentrée scolaire par divers responsables de l’Éducation nationale a produit un florilège de déclarations aussi lénifiantes que vaniteuses : « La réforme du collège vise la réussite de tous les élèves. » Il s’agit maintenant d’aider (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Encore une mesure contre les classes populaires
  • 28 septembre 2016
  • La nouvelle a été annoncée courant septembre. À partir du 1er octobre, les APL seront soumises à une prise en compte des livrets défiscalisés comme le (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Septembre > N1410 > “Ne pas en rabattre sur l’exigence de rassemblement”

Élections de 2017

“Ne pas en rabattre sur l’exigence de rassemblement”

mercredi 28 septembre 2016 , 317 : visites , par JPC

Depuis plusieurs mois, le PCF multiplie les appels afin d’ouvrir la voie pour l’élection présidentielle à une candidature commune à gauche, alternative à celle de Hollande ou de l’un de ses clones.
PAR JEAN-PIERRE CORNEVIN, SECRÉTAIRE DÉPARTEMENTAL DU PCF


Un tel rassemblement des forces de progrès, remobiliserait l’ensemble des électeurs de gauche, unirait toutes celles et ceux qui se sont mobilisés contre la loi travail, celles et ceux qui n’en peuvent plus des discours de haine d’intolérance et de régression sociale que l’on veut nous imposer dans la campagne électorale. Il serait susceptible de transformer la majorité sociale et de progrès, qui existe dans notre pays, en une majorité politique qui conteste la victoire annoncée des forces du capital.


À ce jour, force est de constater que, même à la gauche de la gauche, l’ambition personnelle des uns et des autres prend le pas sur la construction collective, et l’intérêt général. Sans dynamique unitaire, il est irresponsable de croire qu’un candidat, fût-il Jean-Luc Mélenchon, soit en mesure de capter à lui seul l’affaiblissement de François Hollande. Cela n’arrivera pas. Et, au soir du premier tour de l’élection présidentielle, les conséquences seront désastreuses.
Mais, au fur et à mesure que les françaises et les français vont prendre conscience du sinistre scénario dans lequel on veut les enfermer, l’idée d’une candidature unique de la vrai gauche à l’élection présidentielle et d’un rassemblement pour les élections législatives des forces organisées et citoyennes qui la soutiennent va monter en puissance. Qui peut croire qu’il n’y aurait pas d’autres choix que la poursuite de la politique d’austérité, quelle soit mise en oeuvre par le clan Hollande ou par Les Républicains, ou alors sombrer dans le chaos du nationalisme ? L’heure n’est donc pas à en rabattre sur cette exigence de rassemblement. À ce sujet, l’initiative du 8 octobre prochain de restitution des milliers de questionnaires « Que demande le peuple ? » constitue une étape très importante de notre contribution au rassemblement. À partir de cet immense travail organisé par les militants communistes, vont commencer à se dessiner les idées forces qui pourraient fonder un pacte d’engagements communs. Partant de là, de larges rassemblements seront possibles dans les circonscriptions en posant partout, avec des partenaires, avec les citoyens, la question : de quel député de gauche avons-nous besoin ?
Puis, le 5 novembre prochain (voir ci-dessous), les communistes devront décider de ce que doit être leur candidat à l’élection présidentielle, de leur positionnement dans cette élection majeure. D’ici là, j’appelle l’ensemble des communistes aubois à participer aux assemblées de sections qui auront pour objectif de leur donner tous les éléments du débat actuel sur notre démarche de rassemblement pour l’élection présidentielle afin qu’ils puissent, le moment venu, faire le choix qui leur semblera le meilleur pour l’avenir.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|