“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Concepts neufs
  • 22 septembre 2016,
    par Malicette
  • Les concepts, comme les feuilles mortes, se ramassent à la pelle. Comment tromper l’ennui, la crise, le pessimisme ? Il faut créer du neuf pour peuple en mal de bonheur. Les savants se servent du concept pour éclairer, mais les capitalistes pour (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Plein les poches
  • 22 septembre 2016,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Sanef, Vinci, Eiffage... la « rente » des sociétés privées d’autoroutes bat tous les records. Eiffage, par exemple, vient d’annoncer un bénéfice de 616 (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Septembre > N1409 > Plein les poches

Plein les poches

jeudi 22 septembre 2016 , 29 : visites , par LE CAPITAINE TRICASSE

Sanef, Vinci, Eiffage... la « rente » des sociétés privées d’autoroutes bat tous les records. Eiffage, par exemple, vient d’annoncer un bénéfice de 616 millions d’euros au premier semestre, une hausse de 13,2% et un mirifique taux de marge : 50,5% ! Merci à De Villepin qui, en 2005, a maquignonné nos autoroutes avec le privé pour une poignée de queues de cerises.
Merci aussi au gouvernement qui vient d’annoncer une hausse des péages de 0,3 à 0,4%... mais attention, en sus des hausses des prochaines années déjà décidées avec les concessionnaires  ! Pourquoi ? Pour financer un milliard d’investissements en infrastructures. C’est le deuxième « deal » du même tonneau en moins de deux ans avec, à la clé, un allongement de la durée des concessions et des hausses tarifaires. Austérité oblige, État et collectivités territoriales étant au pain sec et à l’eau, pour le président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, « il [...] paraît normal que ce soit les utilisateurs qui paient » les investissements que les bénéfices des sociétés d’autoroutes devraient largement - et logiquement - leur permettre de financer.
Tout baigne donc pour Pierre Coppey, Pdg de Vinci autoroutes et qui préside l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Asfa), pour qui « il n’y a pas de surprise [...] c’était prévu [...] lors de la privatisation ». Un monsieur dont le salaire a été augmenté de 15% en 2015 (1 045 655 € ). Et comme les secteurs BTP des mêmes groupes seront sans doute adjudicataires des travaux, c’est qui qui s’en met plein les poches en faisant les nôtres ?

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|