“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

Le dessin

15 septembre 2016
L'Humeur
  • Interdit d’interdire
  • 15 septembre 2016,
    par Guy Cure
  • Retour sur la rentrée scolaire. L’évènement est incontournable pour la presse et tous les journaux en ont publié des photos. Celle de la couverture de l’Humanité dimanche n’est pas neutre. Un rassemblement d’enfants, à l’image de la diversité humaine et (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Septembre > N1408 > Eric Vuillemin sale la note

Romilly-sur-Seine Restauration scolaire

Eric Vuillemin sale la note

jeudi 15 septembre 2016 , 2881 : visites

En plus des achats pour la rentrée scolaire qui pèsent de plus en plus lourdement dans le budget des familles, les Romillons devront supporter aussi de nouvelles augmentations décidées par Éric Vuillemin.
Sa majorité et le Front National, se sont associés pour voter une nouvelle hausse de 21,7 à 27,7% de la participation financière des familles romillonnes dans le cadre de la restauration scolaire depuis septembre 2016. Les plus modestes sont proportionnellement les plus touchés. Pour une famille avec un enfant, le supplément à payer sera de 140 euros par an et de plus de 250 euros pour une famille avec deux enfants. Cette mesure concernant la restauration scolaire est inacceptable et injustifiée. Elle touche l’ensemble des familles dont beaucoup vivent déjà dans des situations de précarité et de mal-vivre très compliquées : c’est un choix idéologique de la majorité municipale dans la lignée de ce que la droite peut porter de plus antisocial.

Réduire le service public communal
C’est une bien mauvaise idée de plus ; le maire ajoute plus d’austérité dans les budgets des familles, dont certaines sont prises en otage puisqu’elles n’ont pas d’autre alternative pour faire manger leurs enfants le midi. Des économies, pour autant qu’elles se justifient, peuvent être faites ailleurs - et autrement - qu’aux dépens des enfants. L’égalité consiste à permettre à tous l’accès à la restauration scolaire. La politique du maire amplifie dans notre ville des inégalités sociales qu’il n’a eu de cesse de creuser depuis 2008. Son objectif n’est-il pas d’agir ainsi pour exclure les moins fortunés et réduire davantage qu’il ne l’a fait jusqu’à présent le service public communal ?
Avec ces hausses massives, il sera fait payer aux parents deux fois le même service puisque lorsqu’ils paient un repas à la cantine, ils ne devraient payer uniquement les denrées. Le personnel, les fluides sont déjà couverts par nos impôts mais les familles paieront bien au-delà de la valeur du repas lui-même. Trop, c’est trop ! Dans une ville où les impôts locaux flambent, les services publics municipaux doivent être à la hauteur des besoins de nos concitoyens et avec une tarification adaptée à la réalité locale.

http://romillypourtous.blogspot.fr
 

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|