“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

Le dessin

15 septembre 2016
L'Humeur
  • Interdit d’interdire
  • 15 septembre 2016,
    par Guy Cure
  • Retour sur la rentrée scolaire. L’évènement est incontournable pour la presse et tous les journaux en ont publié des photos. Celle de la couverture de l’Humanité dimanche n’est pas neutre. Un rassemblement d’enfants, à l’image de la diversité humaine et (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Septembre > N1408 > Une pétition contre des tarifs discriminatoires

Romilly-sur-Seine Transports - Abonnements de travail

Une pétition contre des tarifs discriminatoires

jeudi 15 septembre 2016 , 312 : visites

Depuis la mi-juillet, les élu-e-s communistes et partenaires de Romilly et Nogent-sur-Seine ont lancé une pétition pour demander notamment à la SNCF de “baisser significativement les prix des abonnements pour les salariés qui travaillent sur Paris”.
De premières initiatives pour populariser cette pétition ont déjà eu lieu en gare de Romilly-sur-Seine et dans les trains auprès des usagers utilisant la ligne SNCF Romilly-Nogent-Paris. L’écho est très favorable tant est grande l’injustice ressentie face à une tarification qui fait payer 70 euros un abonnement de travail Provins- Paris et pour Romilly-Paris... 402,20 euros par mois !

Une tarification ubuesque et pénalisante
- De Provins pour aller travailler à Paris, il en coûte aujourd’hui 70 € par mois pour un abonnement (PassNavigo) valable pour le train et tous les moyens de transports d’Ile-de-France.
- De Nogent s/Seine (la distance Nogent-Paris est supérieure de 15 km à Provins-Paris), il en coûte, avec la meilleure offre possible de la SNCF, 282,60 € par mois. De manière dérogatoire, la SNCF vend un abonnement Nogent/Longueville à 212,60 € mensuels et accepte le couplage avec un PassNavigo 70 €.
- Pour les romillons qui travaillent sur Paris, la facture se corse encore un peu plus ! Toujours avec le même système, la « meilleure  » offre de la SNCF revient à 359,20 € par mois (abonnement Romilly/Longueville 289,20 € + couplage PassNavigo 70 €).
Le problème est que, sur cette ligne Intercité, la SNCF et son autorité organisatrice, l’état, ne mettent pas en oeuvre de véritable abonnement de travail à un tarif attractif au motif qu’il s’agit d’une distance domicile-travail supérieure à 75 km. Une « règle » qui n’existe plus ni en Ile-de-France, ni dans les régions françaises qui gèrent les TER et qui ont toutes déplafonné ce dispositif. De ce fait, ce sont les barêmes des abonnements commerciaux qui s’appliquent. L’abonnement forfait mensuel Nogent-Paris est ainsi à 383,40 € et celui entre Romilly et Paris à 402,20 €.
Les usagers du service public doivent traités équitablement. Pourquoi un salarié Romillon, qui doit effectuer quotidiennement un parcours d’environ 130 km, doit-il payer 359,20 € et 402,20 €, s’il travaille à Paris et 271,40 € s’il travaille à Chaumont (Tarif Pass-Actif ) ? Les élu-e-s communistes et partenaires de Romilly et Nogent s/Seine demandent donc à la SNCF et à son autorité de tutelle que soit revue, dans les meilleurs délais, la politique tarifaire pour ceux qui ont besoin d’un abonnement pour aller au travail. Un abaissement significatif du prix doit intervenir.

info portfolio

Pétiton SNCF

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|