“Ce n’est pas une miette de pain, c’est la moisson du monde entier qu’il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité.” Louise MICHEL

L'Humeur
  • En arrière toute
  • 1er septembre 2016,
    par Guy Cure
  • On peut déplorer les destruction s d’œuvres d’art pendant la Révolution de 1789. Et si on omet de les replacer dans leur contexte, on en conclut que les révolutionnaires étaient des barbares. Des historiens aussi éminents que bien-pensants en viennent (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Septembre > N1406 > Le PCF appelle à prendre “un chemin commun”

Université d’été du PCF

Le PCF appelle à prendre “un chemin commun”

jeudi 1er septembre 2016 , 280 : visites , par LDA

Face aux multiples candidats à gauche, Pierre Laurent a demandé à ceux-ci, dans son intervention à l’université d’été des communistes, le week-end dernier, à ne pas “brader l’ambition collective.”
« L’urgence est à construire un chemin commun. » À contre-courant de l’éparpillement à gauche qui marque cette rentrée, le message en vue de 2017, formulé par le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, lors d’une allocution de rentrée, a irrigué le week-end des communistes, qui tenaient à Angers leur université d’été. « La bataille présidentielle ne s’engage pas pour le moment sous les meilleurs auspices, car […] les forces nécessaires à la construction de cette alternative restent aujourd’hui dispersées », a-t-il déploré. Face à la multiplication des annonces issues de la gauche qui s’oppose à la politique gouvernementale, Pierre Laurent demande aux candidats éventuels de « ne pas brader la grande ambition collective de changer les choses, de changer la vie des gens, des travailleurs, des jeunes, [pour de] moins grandes ambitions, personnelles et partisanes, toutes légitimes qu’elles soient ». Une exigence essentielle car « des meutes se déchaînent pour nous entraîner sur les dangereux chemins de la peur et du tous contre tous ».
L’université du PCF s’est voulue studieuse. Outre les dizaines d’ateliers, ce sont aussi des propositions en vue des échéances de 2017 qui ont été au coeur de l’allocution de Pierre Laurent. Éducation, culture, travail, sûreté nationale, VIème République, nouveau pacte républicain, lutte contre la finance, refondation de l’Europe… autant de thèmes qui font parfois débat, à l’instar de la question européenne, mais qui figurent en bonne place dans d’autres programmes à gauche. « Il y a du commun entre nous », a martelé à ce propos le sénateur de Paris, citant, notamment, Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon. Ce qui ne l’a pas empêché de réaffirmer le calendrier du PCF. D’abord avec l’amplification à la Fête de l’Humanité de la Consultation citoyenne menée cet été via un questionnaire.

« Il s’agit de s’attaquer au sentiment qu’ont les citoyens que les décisions se prennent sans eux », a ainsi expliqué Pierre Dharréville, en charge de cette campagne. Après en octobre, une « votation citoyenne, les bases d’un pacte commun possible pour une alternative de gauche en 2017 », une conférence nationale se réunira le 5 novembre, où les communistes feront le choix d’un candidat. « Il n’est pas question pour nous de déserter l’arène présidentielle malgré [les] difficultés, nous ferons notre choix en responsabilité, et nous ferons entendre, quel que soit ce choix, la voix du Parti communiste  », a déclaré le responsable communiste, décidé à tout mettre en oeuvre d’ici là pour « faire bouger les lignes » et permettre le rassemblement. Même ambition pour les législatives : « Dans les circonscriptions, a insisté André Chassaigne, il faut [...] rassembler au maximum tous ceux qui se retrouvent dans le combat contre le libéralisme. »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|