“Il est urgent de revenir aux vertus de l’esprit révolutionnaire.” Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine

L'Humeur
  • Révélation
  • 25 août 2016,
    par Malicette
  • Je ne fais pas de promesses que j’oublie dès que je suis élue. Je n’emboîte pas le pas des maires de droite qui interdisent le port du burkini, une pièce de vêtement qui n’a jamais été vue sur une plage corse. Je ne confonds donc pas laïcité et (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Août > N1405 > Félicitations à nos formidables athlètes français-es

SPORTS - JEUX OLYMPIQUES

Félicitations à nos formidables athlètes français-es

jeudi 25 août 2016 , 221 : visites

Félicitations à nos formidables athlètes françaises et français ! C’est un résultat historique. Avec 42 médailles, le record est battu.
Si certains propos de journalistes et d’athlètes ont été à l’opposé des valeurs du sport, on retiendra des images fortes et notamment l’état d’esprit et le discours de l’équipe de France de boxe, porteuse de solidarité, de fraternité et d’humanité. Saluons la solidarité des athlètes français qui ont profité de leur séjour pour aller à la rencontre d’enfants des favelas pour rendre accessible leur sport dans les quartiers les plus pauvres. Le sport est un réel levier d’émancipation humaine et des peuples. La dimension humaine est une force pour l’olympisme et pour son avenir. En France comme ailleurs, de nombreux champion-nes olympiques sont issu-es de familles modestes et s’entraînent dans des clubs de villes populaires comme Champigny-sur-Marne ou Aubervilliers. Sans l’encadrement, les bénévoles et les collectivités, nous n’aurions pas autant de champions. Ces résultats doivent se traduire par un investissement important de notre pays pour le sport, que ce soit à l’école, dans les clubs et dans les collectivités territoriales.
Le gouvernement annonce des assises du sport en octobre... en fin de mandature ! C’est un peu tard pour gommer les manquements du quinquennat et l’absence d’investissements à la hauteur des besoins avec un budget de l’État proche du néant. La première chose serait de revoir le niveau des dotations aux collectivités pour qu’elles puissent continuer à investir correctement dans le sport. La deuxième serait de renforcer la place de l’EPS à l’école, alors que le gouvernement vient de la sortir de l’épreuve du brevet du collège.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|