“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Mea culpa
  • 18 août 2016,
    par Guy Cure
  • La Dépêche titrait la semaine dernière sur l’épuisement des ressources naturelles de la Terre. Sans revenir à Malthus, il y a plusieurs décennies que des chercheurs alertent sur l’accroissement de la population et l’appauvrissement des ressources. Au (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Août > N1404 > Chevènement, futur représentant des musulmans français ?

LE COUP DE GUEULE... DE MARIE GATARD LAFOND

Chevènement, futur représentant des musulmans français ?

jeudi 18 août 2016 , 235 : visites , par Marie Gatard-Lafond

Début août François Hollande évoquait une tentative de recréer la Fondation pour l’Islam de France.
Alors que le projet se dessine, un nom est apparut quant à la future direction de la Fondation, Jean-Pierre Chevènement. Le choix de l’ancien ministre de l’intérieur fait débat et ses récents propos n’améliorent pas la situation.
Alors que la violence islamophobe devient chaque jour de plus en plus virulente, une Fondation pour l’Islam de France peut nous laisser perplexe puisqu’elle ne répondrait pas aux besoins les plus urgents des musulmans. Malgré cela, elle aurait pu être un premier pas pour faciliter le dialogue entre les musulmans de France qui se sentent abandonnés face à la haine qui leur est portée et les institutions nationales. Mais nommer Jean-Pierre Chevènement à sa tête est le premier signe de l’échec futur de cette fondation.
Le simple fait de nommer un non-musulman à la tête de la Fondation de l’Islam, prouve que le gouvernement n’a pas envie de confier une institution aux musulmans. Ils n’ont donc absolument aucun pouvoir, même pas sur leur propre culte. Ainsi, des décisions allant à l’encontre de la dignité et des droits des musulmans pourraient même être prises avec l’aval de Fondation de l’Islam de France.
Jean-Pierre Chevènement a déclaré récemment qu’il voulait que les musulmans soient dans la « discrétion ». Les musulmans doivent donc devenir moins musulmans pour éviter le racisme. Des propos qui font polémique, et à juste, titre pour le futur représentant des musulmans de France.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|