“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Faits divers
  • 5 août 2016,
    par Guy Cure
  • Ça devient difficile de partir d’un fait divers pour écrire une humeur. Comm ent utiliser ces petit sévènements qui sont des tranches d e vie quotidienne et qui sont l’illustration de maux et de travers de notre société ? Comment par exemple évoquer (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Bonnes pioches
  • 4 août 2016
  • La recherche historique se porte bien. Elle se nourrit de vieux cartons et ça ne manque pas aux archives. À Caen, sont consignés, bien alignés, bien (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Août > N1402 > Une faute politique et un immense gâchis

Croissance nulle au deuxième trimestre

Une faute politique et un immense gâchis

vendredi 5 août 2016 , 238 : visites , par LDA

Après les mauvais chiffres du chômage, les indicateurs économiques de l’Insee sont de nouveau dans le rouge, à l’exception des taux de marge des entreprises. “La France va mieux” de Hollande se porte en vérité toujours aussi mal.
Un trimestre aura suffi pour démentir l’optimisme affiché de François Hollande qui, mi-avril, sur un plateau de télévision, affirmait que « la France va mieux ». Euphorie, séquences médiatiques d’auto-congratulations et rodomontades ministérielles, suite à l’annonce par l’Insee d’une croissance de 0,7% au premier trimestre, ont fait long feu la semaine dernière. Au deuxième trimestre, la France est de nouveau en panne, alors qu’était attendu un taux de croissance de 0,2 à 0,3%. Bercy, qui ne manque décidément pas d’inventivité, a derechef attribué ce mauvais résultat aux « grèves dans les raffineries qui ont pesé sur la production ». La droite n’aurait pas dit mieux pour faire porter le chapeau de cette nouvelle déconvenue aux grévistes, tout en masquant l’inefficacité de la politique économique et sociale du gouvernement. À cela, s’ajoute la hausse consécutive du chômage en mai et juin. Sans coup férir, Michel Sapin a donné une explication de texte, selon laquelle « l’économie française reste sur une dynamique de reprise. » Une « dynamique de reprise » avec tous les indicateurs dans le rouge ? À commencer par les deux moteurs que sont la consommation des ménages et l’investissement. Les dépenses de consommation alimentaire ont baissé de 0,7%, ainsi que celles de services, de même que les achats de véhicules, selon l’Insee. Globalement, l’investissement a connu un repli de 0,4% ; 1,7% pour les administrations publiques, résultat sans aucun doute de la compression austéritaire des dépenses publiques, et de 0,2% pour l’investissement des entreprises. Un cinglant revers pour François Hollande qui, avec le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) et le pacte de responsabilité, qui a coûté pas moins de 41 milliards d’euros, a tout misé sur l’investissement des entreprises, sourd aux mises en garde contre cette politique. Mi-juillet, la vice-présidente communiste de la Commission des finances du Sénat, Marie-France Beaufils, pointait une nouvelle fois le gouffre financier du CICE qui n’a, jusqu’à présent, pas démontré son efficacité sur l’investissement des entreprises et l’emploi. Seul indicateur au vert dans cette atonie économique, celui du taux de marge des entreprises qui, au premier trimestre 2016, a atteint des sommets, à 32,2%. Pour un économiste du sérail, le “Brexit”, les attentats et l’élection présidentielle aux USA seraient les vraies causes de la parcimonie patronale à investir ! En encourageant l’emploi précaire et en bloquant les rémunérations, le gouvernement a débranché le moteur principal de la reprise, celui des achats des ménages, et en privilégiant les profits des actionnaires au lieu de l’investissement et de la qualification des emplois, il a fait caler le moteur auxiliaire. Une faute politique doublée d’un immense gâchis.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|