“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Faits divers
  • 5 août 2016,
    par Guy Cure
  • Ça devient difficile de partir d’un fait divers pour écrire une humeur. Comm ent utiliser ces petit sévènements qui sont des tranches d e vie quotidienne et qui sont l’illustration de maux et de travers de notre société ? Comment par exemple évoquer (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Bonnes pioches
  • 4 août 2016
  • La recherche historique se porte bien. Elle se nourrit de vieux cartons et ça ne manque pas aux archives. À Caen, sont consignés, bien alignés, bien (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Août > N1402 > Les élus pcf demandent à l’état de renforcer ses moyens

Romilly-sur-Seine - Sécurité

Les élus pcf demandent à l’état de renforcer ses moyens

jeudi 4 août 2016 , 221 : visites

Dans un courrier en date du 31 juillet, les conseillers municipaux communistes et partenaires de Romilly-sur- Seine se sont adressés à la préfète de l’Aube suite à de nombreux vols.
“Depuis plusieurs mois, notre ville et ses habitants subissent une recrudescence des cambriolages, traumatisants les familles qui en sont victimes. La création d’une police municipale et l’installation de nombreuses caméras, qui coûtent très cher aux contribuables, n’empêchent pas les vols de se produire. La sécurité des biens et des personnes est un droit fondamental dont il appartient à l’État d’assurer la garantie dans le cadre de ses missions régaliennes. À plusieurs reprises, nous avons exprimé au conseil municipal de Romilly notre inquiétude par rapport à cette situation préoccupante. Dans cet esprit, nous considérons que la réouverture d’un commissariat de police dans notre ville serait de nature à renforcer sérieusement les moyens d’action contre ce phénomène. Nous nous sommes également prononcés pour une augmentation des effectifs de gendarmerie. Ces propositions restent plus que jamais d’actualité, mais sans attendre, des mesures spécifiques sont à prendre. C’est pourquoi, dès maintenant, nous vous demandons de prendre les dispositions pour renforcer la surveillance dans notre ville, notamment la nuit.”
Hélène Turquin - Dany Bouteiller - Pierre Mathieu

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|