“Il est urgent de revenir aux vertus de l’esprit révolutionnaire.” Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine

L'Humeur
  • Faits divers
  • 5 août 2016,
    par Guy Cure
  • Ça devient difficile de partir d’un fait divers pour écrire une humeur. Comm ent utiliser ces petit sévènements qui sont des tranches d e vie quotidienne et qui sont l’illustration de maux et de travers de notre société ? Comment par exemple évoquer (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Bonnes pioches
  • 4 août 2016
  • La recherche historique se porte bien. Elle se nourrit de vieux cartons et ça ne manque pas aux archives. À Caen, sont consignés, bien alignés, bien (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Août > N1402 > Bonnes pioches

Bonnes pioches

jeudi 4 août 2016 , 61 : visites

La recherche historique se porte bien. Elle se nourrit de vieux cartons et ça ne manque pas aux archives. À Caen, sont consignés, bien alignés, bien dépoussiérés tous les dossiers des héros de nos guerres. On vous les apporte sur un plateau avec des gants, on les manipule avec précaution, on les photographie avec douceur. J’en ai rapporté une dizaine qui m’ont fait découvrir des choses étonnantes. L’historien est une bête pire que le rat, il dévore ce qui est enfoui dans la tombe et exhibe par fois des vérités dif ficiles à avaler. Heureusement, le temps atténue tout. Qui va se rappeler tous ces noms, « ces mots d’or sur nos places » que chante Aragon ?
J’ai ressuscité la vie d’un Résistant-Déporté, totalement oublié du village où il avait vécu. Même pas un mot d’or ! Il s’appelait Jacques Parent. Il est mort à Ravensbrück en 1945. Un héros tout simple, même pas communiste. J’ai rapporté encore les dossiers de Résistants au parcours héroïque. L’un d’eux s’était évadé de la prison Hennequin le 22 août, mais il n’eut pas le droit à la mention d’« Interné-Résistant » du fait de s’être enfui avec les autres prisonniers. Il aurait dû creuser un tunnel avec une cuillère à café ! Une autre internée fut battue par la Gestapo de Troyes aux pratiques moyenâgeuses. Elle n’eut pas droit au titre d’« Internée », étant restée enfermée moins de 90 jours. La loi est la loi. Faut pas tricher ma petite dame !
Pour finir, c’est un ancien ministre qui fut déporté quatre mois et libéré, ce qui l’obligea en 1945 à donner quelques explications devant les commissions ad hoc. Il eut par la suite une belle carrière et mourut dans son lit, trente ans plus tard, à 74 ans. Sa veuve éplorée demanda pour son mari la mention « Mort pour la France ». Elle l’obtint, comme quoi il ne faut pas désespérer de l’administration. La recherche est pleine de surprises comme dans les enveloppes du même nom.

JEAN LEFÈVRE

les notables Quelque peu tardives, alors qu’ils ont été nommés le 11 février, les déclarations de patrimoine des nouveaux ministres ont été rendues publiques cette semaine, après quelques « retouches ». Certains s’étant « trompés » (errare ministerium est, pourrait-on dire), d’autres ayant dû réévaluer leur patrimoine.
Ancien président du PRG et propriétaire de La Dépêche du Midi, Jean-Michel Baylet, détrône L. Fabius avec 6,5 millions d’euros. Audrey Azoulay, ministre de la culture, déclare 2,5 millions. Je me demande si ces notables sont vraiment proches du peuple.

HÉLÈNE DEWAERE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|