“Ce n’est pas une miette de pain, c’est la moisson du monde entier qu’il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité.” Louise MICHEL

L'Humeur
  • Couleuvres munichoises
  • 28 juillet 2016,
    par Hélène Dewaere
  • La femme de l’autocrate turc Erdogan v ient d’affirmer qu’elle a une vie « humble et mo deste » d ans son « chez eux ». Trois palai s di f férents ! Outre sa compulsion pour les antiquités (généralement ni bon marché, ni soldé es) et les vêtements de (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Machine à pognon
  • 28 juillet 2016,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Vous en avez certainement vu ces derniers jours. Yeux vissés sur un téléphone portable, mains fébriles, manquant de se faire renverser ou de (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • BONS BAISERS DES “SANS DOMICILE FISC”
  • jeudi 28 juillet 2016
  • La période estivale livre chaque année un numéro spécial du magazine Challenges, consacré au palmarès des 500 plus grosses fortunes de France. On y (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Juillet > N1401 > Couleuvres munichoises

Couleuvres munichoises

jeudi 28 juillet 2016 , 38 : visites , par Hélène Dewaere

La femme de l’autocrate turc Erdogan v ient d’affirmer qu’elle a une vie « humble et mo deste » d ans son « chez eux ». Trois palai s di f férents ! Outre sa compulsion pour les antiquités (généralement ni bon marché, ni soldé es) et les vêtements de luxe, multipliant l es « voyages de shopping », elle sirote son thé à 1790 euros le kilo dans des tasses recouvertes de feuilles d’or. 25% de la population turque vit dans une extrême pauvreté et deux millions avec, au plus, 3,5 0 euro s à dépenser par jour.
« Occupe-toi de tes oignons », a dit en substance son mari à Ayrault qui s’inquiétait de la démocratie dans ce pays. Au moment où l e gouvernement redonnait du 49-3 pour f aire passer la loi travail, avec un Valls promet tant de faire valser fissa les décrets d’application, au moment où l’état d’urgence était longé, assaisonné avec des mesures préconisées par la droite, l’admonestation, il est vrai, pêchait par manque d’exemplarité.
Un quotidien, la semaine dernière, inventait la « démo crature » pour qualifier l’après coup d’état. On se rassure comme on peut. Plutôt, on nous rassure comme on peut : “Mélangez une dosette d’ersatz de démocratie dans un baquet de dictature...” Pilier de l’OTA N, la turquie d’Erdogan croit pouvoir tout se permettre. Comme Hitler, en son temps, que l’on voyait pare-feu et écrabouilleur de rouges. Je me demande, au nom de la géopolitique capitalistique, combien de platées de couleuvres munichoises à la sauce Erdogan on va encore essayer de nous servir.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|