“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

Le dessin

20 juillet 2016
L'Humeur
  • Ecrans
  • 20 juillet 2016,
    par Guy Cure
  • Mère de famille, bientôt grand-mère, Anne occupe un poste à responsabilité. Elle a quitté le clan des dinosaures réfractaires à l’omniprésence des nouveaux moyens de communication et s’est merveilleusement adaptée à son époque. Pendant la dernière réunion (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Juillet > N1400 > Réaction de la mutuelle aubéane

Santé

Réaction de la mutuelle aubéane

mercredi 20 juillet 2016 , 282 : visites

Au nom de la mutuelle Aubéane, Dominique Douine a réagi à un article, paru le 21 juin dans la presse, en s’adressant aux rédactions de l’Est-Éclair et Libération.
« Monsieur le Directeur, C’est avec grand intérêt que nous avons pris connaissance de votre article [...] titré : La clinique du Pays de Seine a désormais son “Dr Sleeve”.
Nous partageons la satisfaction de la population de Romilly de pouvoir accéder aux meilleures techniques médicales sur place, pour des opérations très délicates ! Seule ombre au tableau, omise dans l’article, est le dépassement d’honoraires (?), d’un montant tel que certains patients ne peuvent, hélas, se faire pratiquer cette opération. à Troyes, une clinique appartenant au même groupe que celle de la clinique du Pays de Seine de Romilly-sur-Seine, pratique depuis des années la “Sleeve”. Le dépassement d’honoraires, d’un autre chirurgien que celui cité dans l’article, s’élève actuellement à 1 300 euros pour un tarif de base remboursé à 100% par la sécurité sociale de 410,32 euros, soit un dépassement de plus de 300% ! Ce dépassement était de 1 000 euros en 2015 soit une augmentation de 30% sur un an ! Quant à la chirurgie réparatrice citée en fin de l’article : “Pour la plupart des patients, il s’agit d’un changement d’hygiène de vie s’accompagnant aussi, pour certains, de chirurgie réparatrice pour éliminer le surplus de peau : tablier abdominal, bras, cuisses, seins... Tout se fait ici.”, sachez que cette chirurgie réparatrice est le plus souvent non prise en charge par la sécurité sociale. Dans ce domaine, les dépassements d’honoraires explosent !
Ces montants des dépassements sont libres, ils doivent être déterminés avec tact et mesure, en tenant compte de la complexité de l’acte, de la situation du patient (article 53 du code de déontologie, article R4127-53 du code de la santé publique)…Chacun reste libre de juger ce “tact et mesure”… Notre commission de « secours » examine chaque mois les demandes d’aides d’adhérents ne pouvant pas faire face au montant de ces dépassements. La CPAM a décidé quant à elle, de ne plus intervenir en matière de dépassements d’honoraires, sur son fonds de prestations supplémentaires.
Nous constatons sans surprise que votre article a reçu un grand écho de la part des lecteurs. La santé est un domaine qui touche et intéresse profondément les citoyens, nous le constatons quotidiennement ainsi que lors de la tenue de nos assemblées générales dont nous vous remercions d’en avoir fait l’écho par l’article de Bruno Dumortier paru dans votre journal du 21 juin dernier. Notre commentaire se veut informatif, non diffamant, nous l’accompagnons de quelques devis illustratifs. »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|