“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • Ni dieu, ni maître
  • 30 juin 2016,
    par Malicette
  • C’est Louis-Auguste Blanqui qui criait « ni dieu, ni maître » et qui resta l’Enfermé durant 35 ans. Une rue de Troyes porte son nom. Nos rues retracent les pensées de nos aïeux. S’ils ont voulu honorer Blanqui après sa mort en 1881, c’est que déjà nos (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Juillet > N1397 > Cérémonies et visites surprises

MÉMOIRE Maquis de Saint-Mards

Cérémonies et visites surprises

jeudi 30 juin 2016 , 166 : visites , par Jean Lefevre

Tous les ans, le Comité du Pays d’Othe de l’ANACR, met un point d’honneur à commémorer avec éclat les combats qui eurent lieu le 20 juin 1944 à la Lisière-des-Bois, dans les bois de Maraye ou bois de Villiers.
Un « Chemin de la mémoire » y fut inauguré par Fernand Ibanez et l’ANACR. Il faut grimper plus d’un kilomètre en partant de la mairie de Nogent et arriver jusqu’à une stèle commémorant le sacrifice de 27 résistants, qui durent subir l’assaut d’une colonne nazie d’un millier d’hommes ayant encerclé les positions du maquis au petit matin. 27 héros qui furent massacrés, dont le plus jeune, Jacques Degois, âgé de 18 ans. Les patriotes y perdirent la bataille mais pas l’honneur. Ils reprirent le combat aussitôt après, dans d’autres lieux.
Au monument de la Mivoie, inauguré en 1947, élus et responsables prononcèrent des discours remarquables par leur densité et leur complémentarité. Antoine Gueben, maire de Nogent-en-Othe, a mis l’accent sur le programme du CNR. Yves Fournier, président de l’ANACR du Pays d’Othe, parla de la montée des extrêmes droites en Europe et cita Brecht (« le ventre est encore fécond »). Patricia Bizzari, partant avec à propos du 80ème anniversaire de la République Espagnole et du coup d’état franquiste, montra que la Résistance française était issue de la même diversité culturelle que les brigades internationales. La directrice de l’école publique de Saint-Mards ne pouvait pas trouver meilleure illustration qu’en faisant lire par ses élèves la belle lettre de Missak Manouchian à sa Mélinée, « Ma petite orpheline bienaimée  », lettre écrite juste avant qu’on ne le fusille avec les héros de l’Affiche rouge.
Durant cet hommage, Sébastien Touffu, directeur de l’ONAC et représentant la Préfète, eut la bonne idée d’offrir le micro à Mme Suzanne Brown, fille de Robert Brown, un aviateur américain dont le bombardier fut abattu dans l’Aube en revenant d’une mission en Allemagne. Mme Brown participait depuis une semaine à une sorte de chemin de la mémoire avec d’autres familles d’aviateurs alliés en visitant la Marne et l’Aube. Comme rien ne jaillit spontanément, il faut l’effort des communes et des associations pour maintenir la mémoire efficace et vaillante. C’est cette mémoire qui nourrit l’avenir. Devoir réalisé chaque année par le comité de l’ANACR d’Aix-en-Othe.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|