“Un gouvernement injuste familiarise les esprits des sujets avec l’injustice et fait que peu à peu ils s’accoutument à la voir sans horreur.” Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach

L'Humeur
  • Sens interdit
  • 23 juin 2016,
    par Guy Cure
  • Ainsi, en plein état d’urgence, le gouvernement prétend être incapable d’empêcher quelques dizaines de casseurs (professionnels ?) de casser. Et ce qu’il n’est pas capable de faire, il reproche aux syndicats de ne pas le faire. Incapacité étrange ; (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Une ville enchantée
  • 23 juin 2016
  • Romilly est une ville enchantée. Les impôts n’augmenteraient pas, les subventions pleuvent drues ; quant aux emplois... vous verrez que ça va bien (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • BAROIN VA-T-IL ENTRER AU COMITÉ DE SOUTIEN D’ALLIA ?
  • jeudi 23 juin 2016, par Passy Connh
  • Le groupe Suisse Geberit, un des plus profitables au monde, avec une marge de 25%, plus du double de la moyenne, a décidé de fermer l’usine Allia de (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Juin > N1396 > “Nous, citoyennes, citoyens, nous voulons...”

La grande consultation citoyenne

“Nous, citoyennes, citoyens, nous voulons...”

jeudi 23 juin 2016 , 251 : visites , par LDA



Permettre à des milliers de personnes d’exprimer leur volonté, leurs exigences et leurs espoirs ; faire entrer en grand sur la scène politique la voix du peuple, tel est l’objectif de la consultation citoyenne lancée par le PCF.

Que demande le peuple ? Question simple et pourtant éludée de la pratique politique depuis bien longtemps. Pourtant, au sein de notre peuple trahi, de plus en plus d’hommes et de femmes cherchent d’autres voies et veulent prendre leur part à changer le cours des choses. C’est à eux qu’a décidé de s’adresser le Parti communiste, en prenant l’initiative de cette grande consultation citoyenne, qui est un évènement inédit. L’objectif est ambitieux : faire remplir cet été 500 000 questionnaires, avec un temps fort à la fête de l’Humanité en septembre, se confronter à la réalité et au vécu de celles et ceux qui supportent le fardeau, toujours plus lourd, de l’austérité imposée de plus en plus autoritairement par les pouvoirs qui se sont succédés depuis des décennies. Partant des exigences et des aspirations exprimées, un « Pacte d’engagements communs » de toutes les forces populaires, sociales et politiques, qui veulent remettre notre pays sur la voie du progrès et de la démocratie, sera rédigé et soumis à une votation citoyenne en octobre. Premier pas vers la construction d’un Nouveau Front populaire et citoyen, ce pacte, après validation par les citoyennes et citoyens, servira de base pour travailler à des candidatures communes, tant pour l’élection présidentielle de l’an prochain que pour les législatives peu après. Dans l’Aube, étrillée socialement par les politiques d’austérité et de délocalisations massives d’emplois, les communistes ont du grain à moudre pour écouter toutes celles et ceux auxquels la parole a été confisquée.

Dans l’Aube, comme sur nos photos dans le centre ville de Troyes, les communistes sont à pied d’oeuvre. L’accueil réservé au questionnaire prouve qu’il répond à une réelle attente et au besoin de dire...

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|