Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

L'Humeur
  • Sens interdit
  • 23 juin 2016,
    par Guy Cure
  • Ainsi, en plein état d’urgence, le gouvernement prétend être incapable d’empêcher quelques dizaines de casseurs (professionnels ?) de casser. Et ce qu’il n’est pas capable de faire, il reproche aux syndicats de ne pas le faire. Incapacité étrange ; (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Une ville enchantée
  • 23 juin 2016
  • Romilly est une ville enchantée. Les impôts n’augmenteraient pas, les subventions pleuvent drues ; quant aux emplois... vous verrez que ça va bien (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • BAROIN VA-T-IL ENTRER AU COMITÉ DE SOUTIEN D’ALLIA ?
  • jeudi 23 juin 2016, par Passy Connh
  • Le groupe Suisse Geberit, un des plus profitables au monde, avec une marge de 25%, plus du double de la moyenne, a décidé de fermer l’usine Allia de (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Juin > N1396 > 22 000 suppressions de postes

Groupements hospitaliers de territoires...

22 000 suppressions de postes

jeudi 23 juin 2016 , 310 : visites

La mise en place des Groupement hospitalier de territoires (GHT ) va accélérer la restructuration du paysage des établissements sanitaires et médico-sociaux de l’Aube et du Sézannais.
Sont concernés : les centres hospitaliers de Troyes, Bar-sur-Seine et Bar-sur-Aube, l’établissement public de santé mentale de l’Aube, le groupement hospitalier Aube-Marne ainsi que la maison de retraite de Brienne-le-Château. Elle va impacter, une fois de plus, les agents et les salariés de ces établissements à une époque où les restrictions budgétaires mettent déjà fortement à mal les conditions de travail. Cadences infernales, rappels sur les jours de repos, suppression des vacances, techniques managériales culpabilisantes, sous-effectif chronique, gel de postes, souffrance des agents et salariés atteints dans leurs valeurs de bienveillance et de bientraitance, etc.
« La mutualisation des moyens » est l’argument avancé pour vanter un meilleur service rendu aux usagers. Mais ces réorganisations répétées sont déstabilisantes pour les professionnels, sources de risques psychosociaux et, souvent, inadaptées à la réalité du terrain puisque les budgets donnés par les instances de tutelle sont insuffisants. Les GHT vont entraîner la disparition de 22 000 postes sur toute la France. L’Association des médecins urgentistes de France, les syndicats CGT et CFDT Santé et Action Sociale ont appelé à une journée d’action le 16 juin dernier, à l’occasion de la réunion des directeurs d’établissement concernés au Cube à Troyes.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|