“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • L’Estac sous casaque US
  • 16 juin 2016,
    par Malicette
  • Deux grandes pages dans le journal pour nous dire que l’ESTAC vient d’être rachetée par un américain du nom de Gary Allen. En lisant vite, j’avais cru qu’il s’agissait du grand Woody Allen. Un cinéaste, clarinettiste et humoriste, ç’aurait pu être drôle (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Touchez pas au Grisbi !
  • 16 juin 2016,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Une campagne d’affichage qui devait être lancée le 13 juin par Médecins du Monde a été « bloquée » par l’Autorité professionnelle de régulation de la (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Juin > N1395 > L’Estac sous casaque US

L’Estac sous casaque US

jeudi 16 juin 2016 , 48 : visites , par Malicette

Deux grandes pages dans le journal pour nous dire que l’ESTAC vient d’être rachetée par un américain du nom de Gary Allen. En lisant vite, j’avais cru qu’il s’agissait du grand Woody Allen. Un cinéaste, clarinettiste et humoriste, ç’aurait pu être drôle ! Non, il s’agissait du businessman Gary Allen. On ne doit pas confondre art et arnaque.
La nouvelle n’a donné lieu à aucune critique. Au contraire, les édiles battent des mains, Menuel lui tient la veste. Enfin le messie  ! Dès qu’un homme sort son fric, il a toutes les vertus. Le fric, c’est l’homme. Avec du fric, on achète tout ce qu’on veut : une écurie, une équipe, des chevaux, des hommes de main, des hommes de pied. De toute façon, des mercenaires, bien payés, mais à la carrière courte et précaire. On les a appelés les « esclaves dorés ». Les voilà donc à l’ESTAC, portant casaque US. Le rêve troyen ? Af fronter les écuries européennes, qatarie, chinoise, thaï, indonésienne.
On apprend que, pour l’Euro, 6 500 volontaires ont été recrutés par la FFF et l’UEFA pour servir de petites mains. Il y a tant de choses à faire pour épauler les organisateurs. À part un cassecroûte, le job est gratos : seules conditions, aimer le foot et avoir des Adidas aux pieds. C’est tout bénef pour les organisateurs. En France, de nombreuses assos sportives qui créent du lien ferment leurs portes. L’argent destiné aux équipements sportifs est détourné au profit de l’Euro.
Dès qu’on devient pro, n’y a plus d’éthique dans l’équipe.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|