“Un gouvernement injuste familiarise les esprits des sujets avec l’injustice et fait que peu à peu ils s’accoutument à la voir sans horreur.” Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach

L'Humeur
  • Supplique pour l’art
  • 28 mai 2016,
    par Guy Cure
  • L’Euro approche ; impossible d’ignorer la machinerie qui s’est mise en route. Les images de fouteux envahissent les écrans publicitaires. J’ai des amis qui savourent déjà leur victoire à la prochaine compétition et m’énumèrent avec admiration les noms (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Comme une lettre à la poste ?
  • 28 mai 2016
  • En début de semaine, La Poste a annoncé avoir obtenu l’agrément de l’État... pour faire passer l’examen du code de la route. Autre larron également (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • LES COPAINS D’ABORD
  • samedi 28 mai 2016
  • Le nouveau patron (l’été prochain) d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, est issu de la promotion Voltaire de l’ENA de 1980, un réseau au coeur de la (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Mai > N1392 > Comme une lettre à la poste ?

Comme une lettre à la poste ?

samedi 28 mai 2016 , 75 : visites

En début de semaine, La Poste a annoncé avoir obtenu l’agrément de l’État... pour faire passer l’examen du code de la route. Autre larron également adoubé, le groupe SGS, multinationale basée en Suisse et implantée dans 140 pays.
Dès le 13 juin, avec l’objectif de couvrir tous les départements d’ici l’automne et moyennant 30 euros, un conseiller financier, un facteur ou un guichetier, « formé », vous fera passer le code. Mais si ça bouge à La Poste, l’entreprise, dans le cadre de cette nouvelle casquette assez inattendue, n’envisage aucune création d’emploi. Une compagnie de postiers volontaires (?) qui devrait atteindre 400 dès la fin de l’été, of ficiera lors de l’examen des conducteurs postulants.
En quatre ans, les coupes claires ont supprimé 21 625 emplois à la Poste. L’an passé, l’entreprise a touché 350 millions d’euros de CICE, ce qui ne l’a pas empêchée de supprimer 7 200 emplois. Un « ajustement des effectifs » comme dit la direction fière d’annoncer, en début d’année, une hausse de 22% du résultat d’exploitation 2015 et de 24% du bénéfice net. L’an dernier, le groupe La Poste annonçait sa « diversification » dans l’alimentaire avec des prises de participations d’une de ses filiales (GéoPost) dans une société de restauration avec livraison à domicile et d’autres à même enseigne. Le communiqué, publié à l’occasion de ces noces financières barbares a, outre l’emphase, le mérite de la franchise : La Poste se prépare « à une nouvelle mutation profonde de [son] métier » pour « conquérir l’avenir ». Mazette ! Mais le service public dans tout ça, hein ?
Est-ce l’avenir qu’une entreprise à capitaux 100% publics puisse agir ainsi sans que les apporteurs de fonds n’y trouvent rien à redire ? Allez, je fonce à l’auto-école... envoyer un colis.
HÉLÈNE DEWAERE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|