“Aujourd’hui, quand vous vivez dans une famille ouvrière, vous avez peur que vos enfants tombent dans la misère. Pourquoi ? Parce que la politique actuelle contribue à accumuler des richesses.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • COMMENT TONDRE UN MALADE
  • 5 mai 2016,
    par Malicette
  • Notre époque galope toutes brides dehors vers le progrès. Le bonheur n’est pas loin. Cliniques et hôpitaux y croient déjà qui préparent cet avenir parfait où le malade ne sera plus un patient impatient mais un client satisfait. La clinique Saint-Hilaire (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Mai > N1389 > Un 1er mai sans rien lâcher

Un 1er mai sans rien lâcher

jeudi 5 mai 2016 , 200 : visites

Des rassemblements étaient programmés dimanche 1er mai dans l’Aube à l’appel de quatre unions syndicales du département : à Troyes, Romilly, Bar-sur-Aube et Brienne-le-Château.
Cette année, le 1er mai syndical était dirigé contre la loi travail, dans un climat tendu après deux mois de contestation et de manifestations émaillées de violences policières.
À Troyes, un représentant des Jeunes communistes de l’Aube a pris la parole (en médaillon) et, dans tous les rassemblements, les militant-e-s du PCF ont vendu le traditionnel muguet, symbole des grandes luttes populaires.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|