Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

L'Humeur
  • Vers le XIXème siècle
  • 10 mars 2016,
    par Malicette
  • Bernard Pharisien racontait qu’Auguste Renoir, à la fin de sa vie, n’aimait plus que le vin d’Essoyes, un vin pas terrible, mais un vin de proximité ! Son fils aîné, Pierre, l’artiste dramatique, notait qu’il s’agissait d’un vin « tiré d’un sol où les (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Mars > N1381 > Ecrire un mandat populaire pour 2017

Conseil national du PCF

Ecrire un mandat populaire pour 2017

jeudi 10 mars 2016 , 279 : visites , par LDA

Le Conseil national du PCF, réuni le week-end dernier, a adopté trois textes qui composent le « projet de base commune de discussion » du 37ème congrès qui se déroulera du 2 au 5 juin.

L’un d’eux, intitulé « 2017, une autre voie pour l’avenir de la France », propose aux communistes de « contribuer à faire émerger un nouveau front populaire et citoyen qui rassemble les forces de la gauche et de l’écologie politique, les forces syndicales, le mouvement social, le monde du travail et de la création pour construire une majorité populaire unie pour un nouveau projet » en vue de l’élection présidentielle et des législatives de l’année prochaine. « En 2017, la France sera de nouveau avec ces élections face à un choix crucial pour son avenir. En 2012, elle s’est débarrassée de N. Sarkozy et espérait un changement avec F. Hollande. Quatre ans plus tard, ce ne sont que renoncements, désillusions et trahisons », constate le document soumis au vote des communistes. « Le scénario d’un match à trois entre le président sortant, le candidat de doite et Le Pen [...] étoufferait les aspirations populaires en interdisant leur représentation politique pour de longues années ». Dans ce contexte, « radicalement changé depuis 2012 », poursuit le texte, « un affrontement est en cours entre celles et ceux qui sont attachés à la gauche et le clan gouvernemental qui a déjà dit adieu à la gauche [...]. Ainsi, ce n’est pas simplement l’issue des rendez-vous électoraux mais l’avenir de la gauche et du progrès social qui sont en jeu et, par conséquent, l’avenir de la France ».
Récusant toute « démarche de sommet », le PCF propose pour y faire face de mettre « en mouvement, ces millions de femmes et d’hommes qui sont actuellement disponibles pour chercher et trouver une autre voie pour la France ». Une démarche qu’il inscrit dans « celle qui a présidé à la création du Front de gauche et qu’il s’agit de poursuivre » en proposant « une initiative de rassemblement telle que le PCF a su les prendre dans les grands moments de son histoire ». Pour y parvenir, le Conseil national propose aux communistes « un évènement politique majeur pour que notre peuple reprenne la main », sous la forme « d’une grande consultation citoyenne visant à aller à la rencontre de 500 000 personnes d’ici à la fin de l’été » et à « écrire à des millions de mains un mandat populaire pour 2017 ».
Pour la présidentielle, le Conseil national propose aux communistes « d’investir, avec leur propositions, le processus de primaire de gauche » pour « écarter l’impasse Hollande, Valls et consorts par l’émergence d’une autre voie à gauche. » À cette fin, le PCF propose « dans un premier temps, l’élaboration citoyenne d’une plateforme commune qui soit le socle d’entrée de la primaire pour les candidats comme pour les électeurs [autour de] quatre grands axes structurants » : l’Europe, le pouvoir sur l’argent, la démocratie et changer la vie. Dans le cadre de cette primaire, le PCF pourrait « présenter ou soutenir un candidat ». Jean-Luc Mélenchon étant pour sa part convié à inscrire sa candidature dans ce « cadre collectif ».

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|