“Gardez à l’esprit que, tôt ou tard, les grandes avenues s’ouvriront à nouveau pour laisser passer les hommes libres pour construire une société meilleure.”  Salvador Allende

L'Humeur
  • Cumulards
  • 18 février 2016,
    par Guy Cure
  • Des courriels circulent régulièrement pour dénoncer ces « assistés cumulards » qui vivent dans l’opulence. La haine des pauvres se nourrit de mensonges : comme s’il s’agissait de disculper le système qui détruit des millions de vie. Alors, il faut dire et (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • La droite mouillée jusqu’au cou
  • 18 février 2016,
    par Joë Triché
  • Au dernier conseil municipal de Romilly, É. Vuillemin, a rappelé le coût pour la ville des emprunts toxiques, 9,5 millions d’euros, avant de s’écrier (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Février > N1378 > Marcel Marais, fidèle militant de l’ANACR vient de nous quitter

NOS PEINES

Marcel Marais, fidèle militant de l’ANACR vient de nous quitter

jeudi 18 février 2016 , 245 : visites

Marcel Marais, fidèle militant de l’ANACR vient de nous quitter. Il avait 94 ans, mais il avait gardé toutes les facultés intellectuelles dont il sut se servir sa vie durant pour faire comprendre à son entourage quelle lutte il fallait mener. Cadre à la SNCF, il avait en effet choisi de militer à la CGT. Il était également abonné à la Dépêche. Il fut durant l’occupation de la France par les nazis, un Résistant de l’époque héroïque du maquis de la forêt d’Othe. Dès 1942, Marcel refusa d’être requis pour le STO (service du Travail Obligatoire en Allemagne) et fut obligé de se cacher. Notre camarade Fernand Ibanez témoigna de son engagement dans les BOA (Bureau des Opérations Aériennes) qui alimenta en armes, grâce à la complicité d’Édouard Baudiot, le maquis dit de Saint-Mards. Résidant alors aux Valdreux, il fut de tous les parachutages effectués sur le terrain des Vaucouards. Il habitait le hameau de Surançon, commune de Villemoiron. Yves Fournier prononça son éloge funèbre devant une foule nombreuse qui s’était déplacée pour honorer ce fidèle militant, longtemps animateur de l’ANACR (Anciens Combattants de la Résistance) en tant que vice-président.
La Dépêche de l’Aube présente ses condoléances émues à son épouse Paulette et à ses enfants.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|